publicité

Journées du patrimoine à Futuna: le fort de Kolonui ouvert à la visite

A l'occasion des Journées du patrimoine, l'antenne de Futuna du service des affaires culturelles a fait dégager le chemin d'accés aux vestiges de l'ancien fort de Kolonui à Nuku. Une visite est donc désormais possible sur ce site envahi par la végétation. 

Futuna © Augustin et Savelina
© Augustin et Savelina Futuna
  • Par Patrick Ferrante
  • Publié le , mis à jour le
Les vestiges de l'ancienne forteresse de Kolonui à Nuku sont désormais accessibles aux visiteurs. L'antenne de Futuna du service des affaires culturelles a fait dégager le chemin menant à ce site complètement envahi par la végétation.

Situé à 260 mètres d'altitude, entre vallées et ravins, ce fort du 16ème siècle servait de lieu de refuge aux populations des villages de Nuku et Vaisei sur le littoral en cas de danger.
Ce site très vaste intègre un lac ce qui assurait des réserves en eau aux villageois réfugiés. Selon Miliano Keletaona, un habitant de Nuku, la forteresse a été érigée avec des pierres du platier  et il a fallu une chaîne humaine pour porter la roche du village en contrebas, Tavai, jusqu'au sommet de la montagne. 

Intervention d'une divinité


C'est au 19ème siècle, juste avant l'arrivée de Saint Pierre Chanel à Futuna, que la forteresse a été abandonnée définitivement.  Après la guerre du Mauga, les villageois se sont en effet regroupés sur le littoral autour du vainqueur, Kaifakaulu, qui l'avait emporté sur un grand guerrier, Kavausu.

Les heures de gloire du fort sont encore dans les mémoires des  anciens du village de Nuku. Ainsi, selon Selevasio Vakamua, les Tongiens ont subi une lourde défaite en tentant de prendre d'assaut Kolonui. Alors qu'ils escaladaient la falaise à l'aide d'une corde, celle-çi a été coupée par la divinité locale, Finelasi. Les guerriers tongiens ont donc péri avant même l'assaut.

Après une première tentative de restauration du fort, le responsable de l'antenne de Futuna du service des affaires culturelles, Petelo Leleivai, souhaite lancer une seconde campagne pour dégager le site de la végétation qui l'a envahi. L'objectif serait de permettre aux visiteurs d'admirer pleinement l'intérêt historique du site.



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play