publicité

Les plus et les moins de la visite à Wallis et Futuna de la ministre des Outre-Mer

Pas d'annonce fracassante lors de la visite à Wallis et Futuna de la ministre des Outre-Mer. George Pau-Langevin a effectué un marathon de 48 heures qui lui a permis de confirmer ou d'écarter des projets en cours. Les plus et les moins de son séjour pour les deux îles. 

George Pau-Langevin à Wallis et Futuna © Outremer 1ère
© Outremer 1ère George Pau-Langevin à Wallis et Futuna
  • Par Patrick Ferrante
  • Publié le , mis à jour le
La ministre des Outre-Mer n'est pas venue à Wallis et Futuna pour faire des annonces tonitruantes. Mais au cours d'un marathon de 48 heures où elle a multiplié étapes et rencontres, George Pau-Langevin a pu distiller nombre de déclarations confirmant ou écartant des projets en cours. Les plus et les moins de son passage sur le territoire.

Bas salairesla ministre a confirmé que l'Etat honorera sa signature du protocole de fin de conflit de juillet 2014. Les traitements des fonctionnaires locaux du bas de l'échelle seront bien alignés sur ceux de la catégorie C en métropole. Par ailleurs des agents territoriaux passeront du giron de l'Assemblée territoriale à la fonction publique d'Etat sans qu'aucun chiffre précis ne soit annoncé. Pour ce qui concerne le sort salarial des employés demeurant sur la liste de paie de l'assemblée, George Pau-Langevin a renvoyé la balle aux élus.

Blocage institutionnel: la ministre n'a pas demandé publiquement au préfet Marcel Renouf de revenir sur son refus d'exécuter le budget supplémentaire 2015, voté en juillet par l'Assemblée territoriale. Le préfet avait motivé son refus par le rejet de la mesure en faveur des bas salaires par l'Assemblée. En réplique Mikaele Kulimoetoke, le président de l'assemblée a dénoncé hier devant la ministre, le préfet et les élus rassemblés dans l'hémicycle "une situation qui doit cesser car elle porte préjudice à la bonne marche du territoire" et s'apparente selon lui à "un abus de pouvoir". 

Code minier:  la ministre a précisé que la consultation sur l'extension du code minier français à Wallis et Futuna est terminée. Elle a demandé à l'Assemblée de lui remettre son avis même si le gouvernement n'en a pas formellement besoin pour son décret. George Pau-Langevin souhaite lancer l'exploitation des nodules polymétalliques sous-marins dans les eaux territoriales de Wallis et Futuna qui "relèvent juridiquement de l'Etat français" et non de la coutume, a-telle dit avant de lancer un appel aux chefs coutumiers pour qu'ils renoncent à leur opposition à ce projet.

Statut de 1961: la ministre a donné son feu vert à la constitution du groupe de travail sur la réforme du statut de 1961 qui régit le territoire, demandé par le président de l'Assemblée territoriale. Mikaele Kulimoetoke a réitéré son exigence d'un transfert du pouvoir exécutif du préfet vers le président de l'Assemblée comme dans les autres collectivités locales françaises.

Câble sous-marin: la ministre, le préfet et le président de l'assemblée territoriale ont signé une lettre commune aux autorités samoanes pour demander le raccordement du territoire au futur câble sous-marin Samoa-Fidji. Cette fibre est destinée à amener l'internet "rapide" à haut débit à la fois à Wallis et à Futuna par un double raccordement. Pour ce projet, Samoa a reçu un prêt de la Banque mondiale et Wallis et Futuna le concours des fonds européens de développement (le 11ème FED). Pour le territoire, ce câble est la solution la plus rapide et la moins coûteuse car il passera à proximité des côtes wallisienne et futunienne.

Tarifs de l'électricitéla ministre a confirmé la baisse des tarifs de l'électricité "progressivement" en cinq ans sur le territoire. Les prix devraient être divisés par cinq conformément à la loi de transition énergétique qui vient d'être promulguée et qui prévoit d'aligner les tarifs du territoire sur ceux de la métropole en cinq ans. Le gouvernement a neuf mois pour trouver le mécanisme de compensation pour EEWF.

Futuna: la ministre a admis qu'une rénovation des bâtiments de l'hôpital de Kaleveleve était nécessaire mais a exclu en revanche un retour de la maternité. La construction d'un nouveau quai à Leava est acquise mais repoussée à 2017-2018. Un réseau d'adduction d'eau potable devrait être créé.

Aircalin:  la ministre a annoncé une augmentation de la subvention à la compagnie aérienne tout en se montrant ouverte à la fin de son monopole sur Wallis et Futuna. Le prochain appel d'offre pour la desserte du territoire après 2018 sera ouvert aux compagnies de toute la région Pacifique. L'amélioration des liaisons avec Fidji est envisagé.

Pêche: l'accord de pêche entre la France et les Etat-Unis concernant les eaux de Wallis et Futuna sera signé en fin d'année. Les contreparties pour le territoire restent à négocier.

SMA: il n'y aura pas d'antenne du SMA sur le territoire. Le SMA, service militaire adapté , permet à des jeunes en difficultés d'obtenir une formation professionnelle. Les Wallisiens et Futuniens devront effectuer leur SMA en Nouvelle-Caledonie et en Polynesie française avant de revenir au pays pour un emploi.


Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play