11 novembre : la bataille de Rossignol, la plus sanglante pour l'armée française

commémorations
©la1ere
En ce 11 novembre, retour sur la bataille la plus sanglante de l'armée française. En 1914, 25 000 soldats trouvent la mort lors de la bataille de Rossignol, dont plusieurs soldats des Outre-mer. Portrait de ces héros oubliés.
Le 22 août 1914 est considéré comme la journée la plus sanglante de l'armée française : 25 000 hommes vont trouver la mort lors de la première grande confrontation avec l'armée allemande. Mais c'est aussi une journée tragique pour les Outre-mer : 14 soldats venus de tous les océans vont périr ce même jour, pratiquement au même endroit. Portrait de ces héros oubliés, dans le reportage de Thierry Ravalet et Daniel Quellier, à voir ci-dessus.