publicité

17-10-17 En Australie, BHP Billiton veut doubler la production de nickel

  • Par Alain Jeannin
  • Publié le , mis à jour le
Les temps changent et la situation s'améliore, la crise des matières premières s'éloigne peu à peu. La demande en nickel bondit, portée par la demande chinoise. La Chine file vers le tout-électrique et l'interdiction des moteurs thermiques. Les fabricants de batteries au lithium et nickel se frottent les mains. Les producteurs de nickel relancent leur production, une situation inimaginable en début d'année.

BHP Billiton réagit
Le groupe minier australien envisage d'avancer les plans d'expansion de son usine de sulfate de nickel située à Kwinana dans la banlieue de Perth en Australie occidentale. Le géant des matières premières souhaite doubler la production de Nickel de West Kwinana pour atteindre 200.00 tonnes. L'entreprise estime que, d'ici la fin de l'année 2018, 50% des ventes de nickel seront destinées aux producteurs de batteries électriques pour les automobiles.

Lundi a marqué la 7e hausse consécutive du nickel, le métal atteignant un sommet de 11.930 $ au LME de Londres. Ce mardi 17 octobre, la tendance est en légère baisse après la vague d'achats qui a secoué l'Asie. Le nickel vaut 11.682 dollars la tonne, il demeure porté par les prévisions optimistes du Metal Bulletin et des principaux analystes londoniens.
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play