publicité

La radio est un média majeur en Outre-mer

Mercredi 13 février était la journée mondiale de la radio. Malgré la poussée d'internet et des nouveaux supports, la radio reste le média qui permet de réunir la plus large audience au niveau mondial. En Outre-mer, les radios sont nombreuses et bien ancrées dans le paysage. 

 

 

  • David Ponchelet/Laurence Bondard/Pierre Comorassamy
  • Publié le , mis à jour le
Les dernières études Médiamétrie le démontrent: en Outre-mer, la radio est omniprésente.
80% des populations de la Guadeloupe, de la Martinique ou de La Réunion écoutent la radio chaque jour.
La durée moyenne du temps passé à l'écoute de la radio est impressionnante et bien supérieure aux habitudes métropolitaines:
Dans l'hexagone, un auditeur écoute la radio en moyenne 2h58 par jour. En Guadeloupe, la durée d'écoute par auditeur est de 4h26!

Ouverture sur le monde

Si la radio est à ce point ancrée dans les sociétés ultramarines, c'est parce que ce média a été historiquement la première fenêtre ouverte sur le monde, pour des collectivités et territoires insulaires et isolés.
C'est le cas à Saint-Pierre et Miquelon, comme en témoigne ce reportage...radio de Laurence Bondard.

radio SPM

Laurence Bondard, Saint-Pierre et Miquelon 1ère

Sur l'île de La Réunion, département d'Outre-mer le plus peuplé avec plus de 800.000 habitants, le média radio est encore et toujours très dynamique. La concurrence entre la cinquantaine de radios qui émettent sur l'île est très forte.
A l'occasion de cette journée mondiale, Pierre Comorassamy, journaliste radio à Réunion 1ère, a rencontré un collectionneur de vieilles TSF à Saint-Philippe. 

Radio Réunion

Pierre Comorassamy, Réunion 1ère
Les radios d'Outre-mer du groupe France Télévisions, sont à écouter chaque jour en direct sur nos sites internet la1ere.fr 
Pour en savoir plus sur la journée mondiale de la radio, le site de l'Unesco

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play