publicité

Les Unes de la presse Outre-mer

Quel est l'élu Calédonien le plus populaire? la réponse est dans Les Nouvelles Calédoniennes du jour. France-Antilles se fait le relais du cri d'alarme du secteur du BTP. Le Quotidien de La Réunion dénonce un incroyable gâchis lié à la défiscalisation. 

  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
And the winner is... Paul Néaoutyine. Le président de la Province Nord est l'homme politique auquel les Calédoniens font le plus confiance. Ce sondage fait ce matin la Une des Nouvelles Calédoniennes qui notent que l'élu qui est le moins populaire actuellement est Harold Martin, le président du gouvernement calédonien.
©

Les politiques pas à la fête

France Guyane consacre sa Une à l'ancien ministre Léon Bertrand qui sera jugé en juin pour corruption, et favoritisme. Le procès se déroulera en Martinique. Dix autres personnes seront jugées dans la même affaire. La photo à la Une de France Guyane montre l'ancien ministre avec un regard inquiet et une crucifix bien visible en pendentif.
En Polynésie aussi, les élus locaux occupent les pages judiciaires des quotidiens. La Une des Nouvelles de Tahiti est consacrée à une confrontation générale qui doit avoir lieu dans l'affaire des emplois "sociaux". L'ancien président polynésien Gaston Tong Sang sera notamment présent dans le bureau du juge d'instruction.
©
©

Destruction à Papeete

La Dépêche de Tahiti s'intéresse à la destruction annoncée du Kuo Min Tang 2. Ce bâtiment de papeete sera démoli car il menace de s'écrouler. A sa place, un parking sera créé.
©

Fait divers et économie aux Antilles

France Antilles Martinique revient sur un fait-divers impliquant des policiers. Une affaire qui rebondit, si l'on en croit les affirmations d'un ancien commissaire de la sûreté départementale. 
France Antilles Guadeloupe consacre sa Une au cri d'alarme du patron du BTP. Le secteur est sinistré. Il demande aux pouvoirs publics de "lancer des chantiers pour sauver les emplois".
©
©

Vols et gâchis à La Réunion

Alerte aux pilleurs de biens publics à la Une du Journal de l'île! D'après le journal, les vols de panneaux de signalisation, de mobilier urbain, ou encore de parterre de fleurs seraient de plus en plus fréquents et couteraient très cher aux communes. 
De son coté, Le Quotidien de La Réunion dénonce la gabegie des palangriers réunionnais. En 2004-2005, six grands bateaux de pêches avaient été construits et financés en partie par le biais de la défiscalisation. Ces six bateaux devaient symboliser le développement de la pêche Réunionnaise.  Mais d'après le Quotidien, un seul des six bateaux part encore aujourd'hui en pêche. Les autres pourrissent à quai. "Un beau gâchis", ironise Le Quotidien.
©
©

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play