Victorin Lurel satisfait de l'entrée en vigueur du bouclier qualité-prix

politique
Victorin Lurel
©CC-BY-NC PARTI SOCIALISTE
C'est aujourd'hui, 1er Mars, que le "Chariot Lurel" entre en application dans les départements d'Outre mer ainsi qu'à Wallis et Futuna. L'objectif est de faire baisser les prix d'une centaine de produits de grande consommation. Le ministre des Outre-mer "salue la réussite de la démarche".
Ce bouclier qualité-prix était l'une des mesures phares de la loi de régulation économique Outre-mer promulguée le 20 novembre dernier.
L'ambition du ministre des Outre-mer était que dans chacune des collectivités ultramarines soit établi une liste de produits de grande consommation qui reflète les habitudes des consommateurs locaux. 
Aux Antilles, en Guyane, à La Réunion, à Mayotte et à Wallis et Futuna, les négociations entre distributeurs, importateurs et producteurs, sous l'égide des préfets et des Observatoires des prix ont abouti à établir des listes de plusieurs dizaines de produits. D'après le communiqué du ministère, la baisse des ces "Chariots Lurel" s'échelonnerait, en fonction des territoires, de 10% à 13%.
 
Pour Victorin Lurel, c'est incontestablement un succès politique, même s'il rappelle dans son communiqué que ce bouclier qualité prix "ne constitue que l'une des mesures de la loi de régulation économique".
Communiqué Lurel bouclier qualité prix


Les Outre-mer en continu
Accéder au live