publicité

L'AFD a augmenté de 24% ses financements dans les outre-mer en 2012

L'Agence française de développement (AFD)a consacré près de 1,5 milliard d'euros de financement dans les outre-mer en 2012, un accompagnement en hausse de 24% par rapport à 2011 pour aider au rattrapage économique, a annoncé l'institution financière mardi dans son rapport annuel.

Dov Zerah, directeur général de l'AFD © FETHI BELAID / AFP
© FETHI BELAID / AFP Dov Zerah, directeur général de l'AFD
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le


"2012 a marqué un changement d'échelle: nos financements ont atteint 1,48 milliard d'euros alors qu'ils se situaient historiquement autour d'un milliard", s'est félicité Dov Zerah, directeur général de l'AFD, qui a fait de cette implication en outre-mer "un axe délibéré" de son action depuis sa nomination en 2010.
En novembre, l'AFD avait présenté un rapport sur le développement humain dans les outre-mer. Ce dernier établissait notamment que, si sur la santé, il n'y avait pas de différence avec l'hexagone; un "petit écart" se faisait ressentir sur l'éducation. Sur le développement économique, le retard était très important.
Les 1,5 milliards d'euros consacrés aux Outre-mer sont à voir à l'aune des 7 milliards d'euros de financements dans le monde dispensés par l'AFD. Ils représentent 3% du PIB cumulé des départements et collectivités d'outre-mer.  "Il y a eu un travail de remobilisation des équipes qui a porté ses fruits", ajouté Dov Zerah.  Environ 140 collaborateurs de l'AFD travaillent dans les agences ultramarines.

Une plus forte implication en faveur du privé

Les quatre axes d'intervention sont l'appui au secteur public local, l'AFD a apporté environ 40% des besoins de financements des collectivités locales en 2012 , le financement des entreprises, la coopération régionale et  l'habitat et l'aménagement urbain. L'AFD est actionnaire de 7 sociétés immobilières outre-mer qui représentent la moitié du parc social.
Les financements autorisés en 2012 vont contribuer à l'appui de cinq structures de santé desservant 1,3 millions de personnes, à la livraison de 3.300 nouveaux logements sociaux ou encore à l'accompagnement de 1.100 entreprises via les fonds de garantie. Ceux-ci ont permis de catalyser 227 millions
d'euros de crédits d'investissement , générant 1.770 emplois.
Depuis deux ans, "la nécessité d'accélérer la croissance économique" explique "la plus forte implication" de l'AFD en faveur du secteur privé: "en 2012, ce pan de notre activité a doublé pour atteindre 1 milliard d'euros", a souligné M. Zerah.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play