outre-mer
territoire

Marine Le Pen en Polynésie: "J'appelle à voter pour tous ceux qui s'opposent à l'indépendance"

politique
Marine Le Pen en Polynésie
Marine Le Pen et Louis Aliot à leur arrivée à Papeete en 2013 ©GREGORY BOISSY / AFP
En visite à Tahiti, la présidente du Front national n'a pas voulu se prononcer pour les territoriales, rappelant juste son opposition farouche à l'indépendance.
Après la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie. La présidente du Front national se trouve actuellement à Tahiti. Le Fenua se prépare pour ses prochaines élections territoriales, prévues les 21 avril et 5 mai.Un mois avant, Marine Le Pen qui assure ne soutenir aucun candidat a néanmoins rappelé son rejet du vote indépendantiste. "Le diable avec des cornes se présenterait, que je voterai pour lui à partir du moment où il s'oppose à l'indépendance, a assuré la présidente du Front national au micro de Radio Polynésie 1ere. Je crois que l'indépendance serait dramatique pour les Polynésiens, qu'ils n'y trouveraient qu'abandon, souffrance, misère et effondrement économique. Bien entendu ce n'est pas l'avenir que je voudrais pour eux".
Le président de la Polynésie Oscar Temaru est actuellement en train de travailler sur le processus de la réinscription de la Polynésie sur la liste de l’ONU des pays non autonomes à  décoloniser.
 

Petit déjeuner avec Gaston Flosse

Marine Le Pen s'est rendue en Polynésie dans le cadre de son "Tour de France des oubliés". En compagnie de son compagnon Louis Aliot, vice président du FN, elle  a exprimé le souhait de développer ses fédérations dans tous les Outre-mer.
Marine Le Pen a également rencontré le sénateur Gaston Flosse dès son arrivée sur l'archipel pour un petit déjeuner qualifié "d'informel". La présidente du Front national a pourtant tenu à préciser que son parti n'entendait pas "se ranger derrière lui".  Marine Le Pen, qui doit quitter la Polynésie ce vendredi, avait obtenu 5,73% des votes au premier tour de l'élection présidentielle de 2012.
Publicité