Serge Huo-Chao-Si au Salon du livre : « la BD est un art majeur »

culture
Serge Huo-Chao-Si
L'auteur de BD réunionnais Serge Huo-Chao-Si ©Philippe Triay/France Télévisions
Le dessinateur de BD réunionnais Serge Huo-Chao-Si dédicace ses célèbres tomes de « La Grippe coloniale » sur le stand des « Outre-mer, terres de culture ».   
Si vous êtes fan du dessinateur de BD réunionnais Serge Huo-Chao-Si, alors courez au Salon du livre de Paris (pavillon 1, stand des Outre-mer). Il fera un dessin personnalisé sur votre exemplaire. Et pas à la va-vite : Serge prend son temps, comme s’il s'appliquait sur l’une de ses planches. Les lecteurs sont ravis. « C’est un peu la tradition en bande dessinée » dit-il. « On fait des dédicaces un peu travaillées ».
 
Avec le scénariste Appollo, Serge Huo-Chao-Si a publié l’an dernier le deuxième tome de « La Grippe coloniale » (éditions Vent d’Ouest). Le premier volume avait reçu le Prix de la critique au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 2003. « Nous racontons le retour des poilus sur l’île de la Réunion, mais ils ramènent la grippe espagnole. Cette épidémie va décimer la population locale. A la suite de cela, arrive un cyclone salvateur. D’où le titre du second tome, ‘Cyclone la peste’ » explique l’auteur.
 
Près de neuf ans se sont écoulés entre les deux tomes de « La Grippe coloniale ». « Je suis assez laborieux, et très perfectionniste. Je prends du temps, jusqu’à 24h par planche. J’aime bien travailler le dessin », confie Serge Huo-Chao-Si, qui partage son temps entre sa passion et le lycée de Saint-Denis de la Réunion où il enseigne la technologie et le génie mécanique.

Planche de Serge Huo-Chao-Si
Une planche du tome 2 de "La Grippe coloniale", par Serge Huo-Chao-Si ©Editions Vents d'Ouest
« Je considère la BD comme un art majeur », répond-il lorsqu’on lui demande si la BD relève pour lui d’un genre littéraire. « Pour moi c’est comme la peinture ou l’art contemporain, même si dans la grosse production il n’y a pas toujours des choses intéressantes. C’est une littérature dessinée qui demande à être reconsidérée dans toute sa richesse. Souvent on la réduit à des succès commerciaux comme Tintin, Titeuf etc. mais il y a beaucoup d’autres choses autour ».
 
Avec son complice Appollo, Serge Huo-Chao-Si travaille à un nouveau projet. « Cela se passera en 1810 à la Réunion. Nous allons raconter l’attaque de l’île par les Anglais, à la suite de quoi la Réunion sera anglaise pendant cinq ans. Nous allons revenir sur tout ce qui se tramait à l’époque. L’univers graphique sera sans doute différent, pour changer un peu de registre. Actuellement nous épluchons de la documentation sur cette période ».    
Les Outre-mer en continu
Accéder au live