publicité

Napole Polutélé nouveau député de Wallis et Futuna

Napole Polutélé, candidat non inscrit soutenu par l'UMP, a remporté dimanche la législative partielle à Wallis et Futuna

© Wallis et Futuna 1ere
© Wallis et Futuna 1ere
  • Par Maïté Koda
  • Publié le
Le remplaçant de David Vergé se nomme donc Napole Polutélé. Elu au deuxième tour des législatives partielles ce dimanche, il l'a emporté avec 37,51% des voix face à Mikaele Klimoetoke, le candidat socialiste (32,27%) et Tatou Laurianne Tialetagi Vergé (30,22%), du Parti socialiste républicain et citoyen. 
Cette dernière, première femme candidate aux législatives dans l'histoire de Wallis et Futuna est l'épouse de David Vergé, dont l'élection a été annulée par le Conseil constitutionnel le 25 janvier pour irrégularités dans le financement de sa campagne.
 
 
Né à Wallis, Napolé Polutele, professeur d'histoire-géographie père de trois enfants, a fait ses études à Toulouse et à Bordeaux. Il a ensuite enseigné pendant un an à Nouméa avant de s'établir dans son île natale.
 "Ce qui me motive c'est de pouvoir porter un projet de développement pour Wallis et Futuna, qui soit aussi soutenu à l'Assemblée territoriale", a-t-il déclaré .
           
Son élection a été saluée sur Twitter par Jean-François Copé.




Pour l'anecdote, la dernière fois que le président de l'UMP évoquait publiquement l'archipel, c'était dans des circonstances moins joyeuses pour lui puisque les voix walisiennes et futuniennes avaient été oubliées du décompte lors du vote pour le président de l'UMP. Un oubli qui avait donné lieu à une longue cacophonie au sein du parti de l'opposition.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play