outre-mer
territoire

Hervé Mariton, député UMP anti-mariage gay, aux Antilles ce week-end

politique
Hervé Mariton
©JOEL SAGET / AFP
Alors que le débat sur le mariage pour tous vient de débuter au sénat, Hervé Mariton, l'un des députés UMP qui était en première ligne contre le projet de loi à l'Assemblée nationale, annonce qu'il sera ce week-end en Guadeloupe et en Martinique pour mobiliser contre le mariage pour tous. 
"C'est un débat majeur pour l'ensemble de la France, il est donc normal de l'aborder aussi outre-mer, d'autant qu'il y a clairement une réaction vigoureuse contre ce projet" dans ces territoires, affirme Hervé Mariton. Lui qui a déjà participé à "une trentaine de réunions" à travers l'Hexagone, animera deux réunions, l'une samedi à Baie-Mahault en Guadeloupe,  l'autre dimanche à Fort-de-France en Martinique.
 "Les citoyens et les élus sont très remontés contre ce projet", ajoute le député de la Drôme, qui "se réjouit" que des parlementaires ultramarins de gauche "se soient prononcés contre ce texte". "Je ne veux pas les kidnapper. Je n'ai d'aucune manière à récupérer les positions de députés et sénateurs de gauche contre ce texte, mais je constate que sur ce sujet, il y a une convergence". Il reconnaît que ce soutien de fait "est précieux dans la période actuelle".
 

Des sénateurs partagés

A l'Assemblée, 6 députés ultramarins de gauche ont voté contre le projet de loi (3 Martiniquais, 2 Guadeloupéens, 1 Réunionnais). Au Sénat, 4 sénateurs 
ultramarins de gauche se sont exprimés contre (les 3 sénateur de Guadeloupe et celui de Polynésie), mais ils pourraient s'abstenir ou ne pas être présents lors du vote. Un 5e, Martiniquais, Maurice Antiste, a annoncé qu'il s'abstiendrait.