publicité

Aimé Césaire aurait-il voté en faveur du Mariage pour tous?

C'est la question, légèrement incongrue, qui a été abordée hier lors du débat au Sénat sur le mariage gay. Un sénateur UMP a interpellé la ministre de la justice, Christiane Taubira, qui cite régulièrement le poète Martiniquais depuis le début de l'examen du texte.

Aimé Césaire © kobason.wordpress.com
© kobason.wordpress.com Aimé Césaire
  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
Peut-on et doit-on faire parler et voter les morts? C'est la question qui se pose après l'échange plutôt étonnant qui a eu lieu hier dans l'hémicycle du Sénat lors de la discussion sur le projet de loi instaurant le mariage pour tous. Comme elle l'a fait à plusieurs reprises à l'Assemblée nationale, Christiane Taubira avait cité Aimé Césaire, lors du discours introductif jeudi dernier. C'est pour cette raison qu'hier lundi, Alain Gournac, sénateur UMP des Yvelines et vice-président du groupe UMP au Sénat, a interpellé en séance la Garde des sceaux: 
"Vous avez cité Césaire, mais je ne suis pas sur qu'il apprécie l'utilisation que vous avez faite de son Cahier d'un retour au pays natal. Il doit se retourner dans sa tombe."

La ministre répond...par une citation

D'après le compte-rendu officiel de la séance du sénat, "la garde des sceaux sourit", en écoutant le sénateur UMP. Et Christiane Taubira ne tarde pas à répondre:
" Monsieur Gournac, vous avez évoqué Aimé Césaire. Il est extrêmement délicat de faire parler ceux qui sont partis. Il se trouve qu'il ne s'est pas exprimé sur le mariage ouvert aux couples de même sexe. Néanmoins, à la lecture de son oeuvre, on peut s'interroger sur ce qu'il a pu dire sur les personnes qui sont victimes de discriminations dans le Cahier d'un retour au pays natal.
La ministre cite alors un extrait de l'ouvrage d'Aimé Césaire: "Comme il y a des hommes hyènes et des hommes panthères, je serai un homme juif, un homme hindou de Calcutta, un homme de Harlem qui ne vote pas..."
Christiane Taubira a été applaudi par les sénateurs de gauche, ainsi que par deux sénateurs UMP. 
  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play