outre-mer
territoire

200 personnes ont participé à une marche blanche en mémoire du jeune Mahorais écrasé dans un camion-poubelle au Luxembourg

faits divers
Marche blanche
©France 3 Lorraine
Alors que l'enquête menée au Luxembourg semble conclure à une mort accidentelle, la famille et les amis d'Haïridine se sont rassemblés samedi à Vandoeuvre-Lès-Nacy en mémoire du jeune Mahorais de 17 ans écrasé le 6 avril dans un camion-poubelle au Luxembourg 
Environ 200 personnes étaient présentes, samedi à 13 heures, à Vandoeuvre-Lès-Nancy, au pied de lmmeuble ou vit la famille d'Haïridine. C'est sous une pluie froide que la marche silencieuse a démarré. Les amis et la famille du jeune homme ont ainsi parcouru trois kilomètres derrière une bannière sur laquelle était inscrite "On veut les réponses".
Le reportage de France 3 Lorraine:
##fr3r_https_disabled##


Caméras de vidéo-surveillance

L'avocat de la famille, Olivier Bauer, a expliqué qu'il ne croit toujours pas à la thèse accidentelle qui semble pourtant être privilégiée par la justice luxembourgeoise, selon laquelle Haïridine avait un fort taux d'alcoolémie la nuit du drame. L'avocat espère que les caméras de vidéo-surveillance permettront de révéler ce qu'il s'est passé cette nuit du 5 au 6 avril. Selon lui, il n'est pas possible qu'Haïridine, qui mesurait 1m85, soit entré seul dans la poubelle. Le vol de son téléphone portable reste également inexpliqué.
 
 
 
Publicité