outre-mer
territoire

Victorin Lurel sur les carburants: "la réforme est nécessaire"

social
Victorin Lurel (04/06/13)
Le ministre des Outremer Victorin Lurel
Alors que ce jeudi les gérants de stations-service de Martinique, Guadeloupe et de La Réunion ont décidé de cesser le travail, le ministre des Outre-mer tente d'expliquer la réforme qu'il prépare.
C'est par le biais d'une tribune libre publiée dans France Antilles et France Guyane que Victorin Lurel intervient à nouveau dans l'épineux dossier des carburants. Le ministre explique la démarche et le souhait du gouvernement. Selon lui, la réforme annoncée de la réglementation des prix des carburants en Outre-mer n'a qu'un objectif: lutter contre la vie chère. Pour autant, il n'a "jamais été question de libéraliser les prix dans ce secteur".

Marges confortables

Pour tenter de fragiliser l'argumentaire des gérants de stations service qui affirment que leur secteur est en péril, le ministre donne des chiffres. En 2011, "le secteur des carburants a dégagé un bénéfice net après impôts d'environ 50 millions d'Euros aux Antilles-Guyane, et environ 40 millions pour Réunion-Mayotte".
Victorin Lurel affirme encore que la consultation sur le nouveau décret va se poursuivre: "la méthode est bonne et ne mérite pas des réactions de blocage prématurées."

Lire la tribune libre de Victorin Lurel en intégralité:

Tribune libre Victorin Lurel carburants

 

Publicité