François Hollande a reçu le président comorien pour signer "une déclaration d'amitié"

monde
Hollande / Dhoinine
François Hollande et Ikililou Dhoinine ©Toufaili Andjilani
Le président de l'Union des Comores a été reçu ce vendredi après-midi à l'Elysée par le chef de l'Etat. A sa sortie, Ikililou Dhoinine a refusé de s'exprimer devant les journalistes. En revanche, François Hollande a expliqué qu'une déclaration d'amitié avait été signée entre les deux pays. 
Drôle d'ambiance dans la cour de l'Elysée, à la sortie de l'entretien entre les deux présidents. La fanfare de la Garde Républicaine est certes présente avec tambours et trompettes, mais le chef de l'Etat comorien boude ostensiblement la presse en refusant de s'exprimer.  Ikililou Dhoinine laisse le soin à son vice-président, Mohamed Ali Soilihi de faire une déclaration...très lapidaire.
Ecoutez le vice-président Comorien interrogé par Toufaili Andjilani, Radio Outre-mer 1ère (26 secondes)

Vice président Comores

François Hollande veut "régler les drames humains"

Sur le perron, François Hollande s'est en revanche exprimé. Il a mis l'accent sur la signature d'une déclaration d'amitié avec le président des Comores. En revanche, sur la revendication des Comores sur Mayotte, le président de la République Française a été ferme: "vous connaissez les positions de chacun, nous avons préféré parler de la déclaration d'amitié". Il a ensuite mis l'accent sur la nécessité de développer la coopération pour aider au développement des Comores, et cela afin de "stopper les drames humains", allusion aux multiples naufrages de kwassa kwassa entre Anjouan et Mayotte. Le chef de l'Etat souhaite des contrôles plus efficaces ainsi qu'une lutte accrue contre les passeurs. 
Ecoutez François Hollande interviewé par Toufaili Andjilani. (3 minutes 25)

Hollande / Mayotte et Comores

Satisfaction des parlementaires de Mayotte

Les parlementaires de Mayotte ont assisté à la fin de l'entretien entre les deux chefs d'Etats et à la signature de la déclaration d'amitié. Une initiative saluée par Ibrahim Aboubacar. Le député socialiste de Mayotte est interviewé par Toufaili Andjilani. (38 secondes)

Ibrahim Aboubacar / Hollande et le président des Comores


 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live