publicité

Atmosphère tendue pour Jean-Marc Ayrault aux Antilles, le Grand Raid qui prend un nouveau départ à La Réunion: les Unes de la presse Outre-mer

Le Premier ministre est arrivé hier en Martinique et sa visite ne sera pas de tout repos, notamment en Guadeloupe. Le Grand Raid réunionnais ne partira pas de Saint-Philippe en octobre prochain, mais de Saint-Pierre. La Diagonale des fous prend donc un nouveau départ!

  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
La Une de France Antilles Guadeloupe est sans ambiguité à propos de ce qui attend aujourd'hui Jean-Marc Ayrault en Guadeloupe: "Visite dans une île au bord de la crise de nerfs". Le journal dresse la liste des sujets qui fâchent: violence, chômage, blocage des stations-service, économie en souffrance, moral en berne... Le Premier ministre est attendu ce jeudi en fin de journée en Guadeloupe, auparavant il poursuit son séjour en Martinique, ou il est arrivé hier. A Fort de France Jean-Marc Ayrault a expliqué qu'il fallait "miser sur l'économie du savoir", comme l'écrit France Antilles Martinique en première page.
©

©

Peur en Guyane

France Guyane consacre son principal titre à "la peur qui s'est installée à Camopi". L'atmosphère est très tendue sur les deux rives de l'Oyapock après la mort d'un Brésilien la semaine dernière, abattu par un gendarme français. 
©

Chômage et...nouveau départ pour le Grand Raid

Témoignages met à sa Une le nombre de chômeurs sur l'île (166.920), ce qui constitue un nouveau record selon le quotidien communiste. Les deux autres journaux réunionnais, le JIR et Le Quotidien préfèrent s'intéresser à cette petite révolution dans l'histoire de la Diagonale des fous. Le départ de cet ultra-trail réputé dans le monde entier ne sera plus donné de Saint-Philippe, mais de Saint-Pierre. Les participants au prochain Grand Raid, en octobre 2013, attendent maintenant avec impatience de connaître l'ensemble du nouveau parcours!
©
©
©

Meurtre en Nouvelle-Calédonie

Les Nouvelles Calédoniennes reviennent sur le drame qui s'est déroulé à Pouembout. Un homme de 25 ans a tué sa concubine de 22 ans.  Un crime passionnel, selon le journal. En Polynésie, La Dépêche de Tahiti annonce que la Maison de l'enfant et de l'adolescent ne fermera finalement pas ses portes. 
©
©

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play