Vers un rapprochement entre Corsair et Air Caraïbes ?

tourisme
corsair
©MATHIEU GARCIA / CORSAIR / AFP
Un article du site Tourmag.com évoquait un rapprochement à venir entre les deux compagnies aériennes. Air Caraïbes et Corsair sont déjà partenaires commerciaux,  leurs directions respectives refusent de confirmer ni infirmer formellement la nouvelle. 
L'information n'est pas  confirmée, ni complètement démentie. De quoi alimenter la rumeur. Le 17 juillet, le site Tourmag.com, dédié aux professionnels du tourisme, publie un article "en exclusivité". Il n'affirme rien cependant et se contente de mentionner la possibilité d'un rapprochement entre les compagnies Corsair International et Air Caraïbes.
 
Les journalistes affirment s'appuyer sur plusieurs indices, dont  la mauvaise santé financière de Corsair. La compagnie a déjà fait l'objet d'un plan de sauvegarde de l'emploi entre 2010 et 2012, avec 350 départs volontaires. Or selon Tourmag, les difficultés ont repris, avec une perte de près de 61 millions d'euros pour l'exercice 2012.
 

"Les grandes compagnies trouvent leur compte dans les alliances"

Mais surtout, les journalistes s'appuient sur quatre phrases sibyllines prononcées par le patron de TUI France, groupe auquel appartient Corsair dans une interview au même site, réalisée en début de semaine. Interrogé sur l'éventualité de "nouer des liens [plus] stratégiques et de former un second pôle aérien français", ce dernier a répondu la phrase suivante.
" Le modèle des petites compagnies aériennes indépendantes n’est pas viable sur le long terme. Regardez les grandes compagnies qui ont passé des alliances. C’est parce qu’elles y trouvent leur compte ! Alors, pourquoi les petites compagnies ne le feraient-t-elles pas aussi ? ".
 

Des partenariats existent déjà

Corsair et Air Caraïbes ont déjà  des accords de partage. Ainsi un passager au départ de Guyane en partance pour Mayotte peut se rendre d'un DOM à l'autre via Paris avec un simple billet Air Caraïbes, alors qu'il empruntera des vols des deux compagnies. Un appel d'offre commun sur la restauration a également été lancé.
 
"Ne me demandez pas si j'ai des projets plus avancés pour Corsair, je ne vous dirai pas!", lançait Pascal de Izaguirre en conclusion de son interview. C'était le 12 juillet. Une semaine après, après la publication de l'article, la direction a démenti les informations du site concernant ses difficultés financières et des éventuelles suppressions d'emplois. Et précisé que le rapprochement avec Air Caraïbes n'était pas à l'ordre du dernier CE de l'entreprise, sans pour autant démentir formellement cette éventualité. 

"On ne commente pas les rumeurs"

Chez Air Caraïbes, "on se refuse à commenter les rumeurs,  d'autant plus quand elles viennent d'un site qui balance une "exclu" avec un point d'interrogation à la fin du titre, nous répond-on non sans ironie.
"Nos deux entreprises ont des partenariats, certaines de nos équipes on des contacts réguliers, et toutes les options peuvent être envisagés. Mais si  jamais  un jour il devait y avoir une communication à ce sujet, ce seraient nos salariés les premiers informés".