Les élus cumulards, un boa qui sème la terreur en Guadeloupe: les Unes de la presse Outre-mer

politique
Revue de presse photo une
Les élus réunionnais cumulent-ils trop de mandats? C'est la question qui se pose à la lecture du JIR. En Guadeloupe, un Boa a causé une énorme frayeur à une lycéenne. Les policiers municipaux seront désormais armés en Nouvelle-Calédonie. 
Les élus réunionnais se seraient certainement bien passés de figurer en bonnes places dans le palmarès des cumulards de l'hebdomadaire L'Express. Dans les Outre-mer, ce sont pourtant eux qui cumulent le plus de mandats, comme le montre notre article mis en ligne hier. Le Journal de l'île publie donc en première page le podium Réunionnais. Didier Robert, Michel Fontaine et Huguette Bello sont les champions péi. 
Le Quotidien met à sa Une les violences qui gangrènent le monde du football local.
JIR
Quot

Boa baladeur

La photo publiée en Une de France Antilles Guadeloupe effraiera tous ceux qui détestent les serpents. Un boa constrictor a semé la panique! Une jeune écolière s'est retrouvée nez à nez avec le serpent qui lézardait sur le balcon de sa chambre, dans un immeuble de Pointe à Pitre. Le propriétaire de l'animal a été identifié, interrogé par la police, avant de finalement récupérer son boa. France Antilles Martinique publie en première page le témoignage de la mère d'Ismaël, le jeune père de famille de 22 ans, tué dimancher dernier dans une bagarre à Sainte-Marie: "Ils tuent les enfants des autres. Ce genre de drame peut sonner à la porte de tout le monde" dit cette maman. France Guyane s'intéresse au procès "des faux papas chinois", à Cayenne. 21 prévenus comparaissent devant le tribunal.
FAG
FAM
FG

​Policiers municipaux armés

Les policiers municipaux en Nouvelle-Calédonie auront désormais le droit de porter des armes, indique Les Nouvelles Calédoniennes. En Polynésie, Les Nouvelles de Tahiti consacrent la première page à la nouvelle loi sur la concurrence, tandis que La Dépêche de Tahiti s'intéresse à un tragique faits divers dans lequel un nourisson est mort. La nounou mise en cause nie avoir violenté le bébé et affirme qu'elle est tombé avec l'enfant dans les bras.  
LNC
LNT
LDT