outre-mer
territoire

Un moustique mahorais vecteur de la dengue

santé
Moustique
Stegomyia pia mâle ©Vincent Robert/IRD
Des chercheurs de l'IRD, l'Institut de recherche pour le développement ont découvert un nouveau moustique qui ne se trouve qu'à Mayotte. Baptisé Stegomyia pia, ce moustique pourrait s'avérer porteur des virus de la dengue ou du chikungunya.
D'habitude, lorsque l'on découvre une nouvelle espèce, on est plutôt content. Mais là, difficile de s'enthousiasmer pour la découverte à Mayotte d'un moustique, potentiellement vecteur de la dengue ou du chikungunya. Malgré tout, selon le principe bien connu "qu'un homme averti en vaut deux", il faut saluer le travail des chercheurs de l'IRD, Vincent Robert et Gilbert Legoff.

Beaucoup de moustiques à Mayotte !

Au départ, les chercheurs ne s'attendaient pas à découvrir un nouveau moustique. L'objectif de leur mission à Mayotte consistait à établir un inventaire des espèces de moustiques présentes dans ce département français de l'océan indien. Les scientifiques ont été étonnés par la considérable diversité de ce type d'insectes, au regard de la petite taille du territoire (376 km2). Le petit nouveau, le Stegomyia pia possède un corps noir brillant et des écailles à reflet argenté jaune. "Pia" signifie "joli" en Shimaore, la langue de Mayotte. Mais ce nom flatteur n'enlève rien au caractère ô combien nuisible de l'animal...

Un moustique vecteur de maladies

Stegomyia Pia appartient à la famille des moustiques tigre qui transmettent la dengue ou le chikungunya. C'est pourquoi, les chercheurs pensent que cette nouvelle espèce mahoraise pourrait également être vecteur de maladies. L'équipe de scientifiques va donc désormais vérifier et évaluer la compétence vectorielle de ce nouveau moustique. Ces recherches devraient permettre d'avoir une meilleure connaissance des risques d'épidémies et donc de pouvoir agir en conséquence.