Un chocolat qui ne fond pas bientôt commercialisé

consommation
chocolat
©LEON NEAL / AF
Le groupe Cadbury, propriété de Mondelez Internationnal a mis au point un chocolat qui ne fond pas. L'objectif est de séduire les consommateurs des régions chaudes, comme l'Afrique ou l'Amérique du Sud... 
Les amoureux du chocolat le savent. Dès que le mercure monte, il devient difficile de croquer quelques carreaux de chocolat sans s'en mettre plein les doigts. Les barres et tablettes fondent, les noisettes, s'il y en a, restent dans l'emballage…  et la dégustation perd tout son charme.
 

Un procédé secret


Mais il existe peut être une solution. C'est le géant alimentaire américain Mondelez International qui l'a mise au point en inventant un chocolat qui ne fond pas. Le brevet a été déposé en 2012, le produit reste en cours de développement mais sa commercialisation ne saurait tarder.
 
Ce chocolat reste intact au moins jusqu'à 35 degrés, grâce à un procédé de fabrication qui limite la quantité de sucre enrobé de graisse et rendrait donc le mélange plus résistant à la chaleur. Les ingrédients et les différentes étapes nécessaires à la réalisation du produit restent néanmoins secrets.
 

Méfiance sur la composition 


Avec ce nouveau produit, Mondelez, qui possède entre autres, les marques Cadbury, Toblerone, Côte d'Or, Suchard, Milka, ou encore Oréo (…) compte séduire l'hémisphère sud, notamment l'Afrique et l'Amérique du sud. Le groupe n'est pas le premier à se pencher sur la mise au point d'une chocolat qui ne fond pas, mais jusqu'à présent aucune méthode peu onéreuse n'avait jamais vu le jour.
Déjà des réactions de protestation se font entendre, notamment du coté des chocolatiers suisses qui faisaient part dès le mois de juin de leurs suspiscions quant à la composition du produit annoncé.
 
Reste donc à pouvoir goûter ce nouveau chocolat afin de se faire un avis, et surtout de découvrir si oui ou non, il fond dans la bouche…
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live