Les stations-service des DOM en grève pour 24 heures ce mardi

social
essence
©radio-canada.ca
C'est pour protester contre le décret Lurel, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain, que les gérants des stations service ont décidé de fermer ce mardi. Un "coup de semonce" pour réclamer une nouvelle concertation avec les autorités sur la fixation des prix des carburants.
Ce mardi matin, il est difficile et même presque impossible de trouver une station-service ouverte en Guadeloupe, Martinique, Guyane, à La Réunion et à Mayotte. Les gérants de ces stations ont décidé de fermer pour 24 heures afin de protester contre le décret Lurel, qui va changer le mode de fixation des prix des carburants dans les DOM.
Ce matin, sur l'île de La Réunion, seules quelques stations distribuaient encore du carburant. Elles étaient prises d'assaut par les automobilistes, comme en témoigne Delphine Poudroux, de Réunion 1ère, qui était en direct à la mi-journée d'une station service située devant le cimetière marin de Saint-Paul, dans l'ouest de l'île. 

Poudroux station service St Paul


Blocage également aux Antilles et en Guyane

ce matin, la situation est similaire dans les Départements Français d'Amérique: sur les 390 stations service des DOM, seules quelques unes distribuent du carburant.  Alors qu'ils avaient initialement annoncé une grosse mobilisation pour le 15 décembre, les gérants des stations ont finalement décidé de mener cette opération "coup de poing" de 24 heures, afin de montrer leur détermination. Il y a fort à parier qu'ils souhaitent également profiter de la visite vendredi et samedi de François Hollande en Guyane, pour contraindre le gouvernement à engager une concertation. D'ailleurs, dès hier, lors d'une réunion à l'Elysée entre François Hollande et plusieurs parlementaires ultramarins, le principe d'une nouvelle concertation a été acté. 
Mais les gérants, qui estiment que ce décret a été préparé sans suffisamment de concertation, ne semblent pas se satisfaire de cette annonce. 
Ecoutez Sylvie Désert, présidente du groupement des gérants de stations service de Guyane, interrogée en direct ce mardi matin sur Guyane 1ère.

Sylvie Desert / greve stations