Légion d'honneur : les récipiendaires des Outre-mer du Nouvel an

société
légion d'honneur
L'insigne de la Légion d'honneur ©DR
Onze personnalités ultramarines ont été distinguées de l’Ordre national de la Légion d’honneur parmi la promotion du Nouvel an. Revue de détail. 
La promotion du 1er janvier est l’une des trois promotions annuelles à titre civil avec celles de Pâques et du 14 juillet. Cette année, la promotion du nouvel an a distingué 657 personnes, dont 11 Ultramarins.
 
Pour obtenir cette haute distinction, fondée par Napoléon Bonaparte en 1802, il faut être proposé par un ministre qui fait son choix parmi les dossiers présentés par des préfets, des associations, etc. La Légion d'honneur compte 93.000 membres, un chiffre stable depuis une dizaine d'années, selon la Grande chancellerie de la Légion d'honneur.
 

Promotions du 1er janvier 2014 


Proposés par le ministère des Outre-mer

Au grade d’officier

Mme Beroard (Jocelyne, Raphaëlle), auteure, interprète (Martinique, Chevalier du 28 octobre 1999)
 

Au grade de chevalier

M. Bangou (Jacques), gynécologue, maire de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) ; 36 ans de services.
M. Canabady Moutien (Gilbert), agriculteur, chef d’entreprise (La Réunion) ; 58 ans de services.
M. Chenard (Pierre, Samy), médecin, président d’une société du secteur médico-social (La Réunion) ; 24 ans de services.
M. Dodeman (Antoine, Joseph), commandant d’une vedette de la Société nationale de secours en mer (Saint-Pierre-et-Miquelon) ; 61 ans de services.
M. Estall (James, Régis, Eremoana), directeur général de banque (Polynésie française) ; 35 ans de services.
M. Poadja (Gérard, Pounou), président du Congrès de Nouvelle-Calédonie ; 25 ans de services.
Mme Raoulx, née Jamet (Raymonde, Rarahu), psychologue scolaire, membre du conseil économique, social et culturel (Polynésie française) ; 43 ans de services.
Mme Viracaoundin, née Taïle Manikon (Andrée, Chantal), ancienne proviseure, responsable associatif (La Réunion) ; 36 ans de services.
 
Proposés par le ministère de la Justice 

Au grade de chevalier

M. Morey (Raymond, André), procureur général près la Cour d’appel de Cayenne ; 42 ans de services.
Mme Piazza, née Rainsart (Marie-Laure, Maguy, Pierrette), présidente du Tribunal de grande instance de Mamoudzou ; 25 ans de services.