Racisme au quotidien : témoignage d'un Réunionnais qui vient d'obtenir réparation

racisme
Palais justice Paris
©JACQUES DEMARTHON / AFP
C'est France Info qui révèle aujourd'hui cette affaire. Oizir, un Réunionnais de 28 ans a du quitter les chantiers navals de Saint-Nazaire, victime d'actes et de propos racistes. La justice lui a accordé 24.000 euros de dommages et intérêts.
Le témoignage est édifiant. Oizir Abdallah, natif de La Réunion, a vécu un enfer au quotidien sur les chantiers navals de Saint-Nazaire ou il était charpentier soudeur. Insultes, propos méprisants, allusions humiliantes à l'islam, sa religion, étaient son lot quotidien. Jusqu'au jour ou il trouve une photo de singe avec son nom inscrit dessus, juste à coté des toilettes. C'est l'humiliation de trop.

Oizir démissionne et plonge dans la dépression. Après plusieurs mois, il saisit le Défenseur des droits ainsi que les prud'hommes et obtient réparation: 24.000 euros de dommages et intérêts que son employeur devra lui verser, même si ce dernier peut encore faire appel. 
Ecoutez ici le reportage de nos confrères de France Info:

Retrouvez ici le compte-rendu complet de France Info.