outre-mer
territoire

JO de Sotchi : les skieurs de la Dominique auraient dû rester au chaud !

sport
sotchi dominique
Gary Di Silvestri porte le drapeau de sa délégation à l'ouverture des JO de Sotchi en Russie (son épouse est à gauche de la photo) ©AFP PHOTO/JONATHAN NACKSTRAND
C'est une première dans l'histoire des JO d'hiver. L'île de la Dominique était parvenue à constituer une délégation avec deux représentants pour les épreuves de ski de fond : Gary et Angelica Di Silvestri, un vrai couple à la vie. Mais l'aventure a tourné court.  
Cela n'aurait pas pu être pire. Pour la délégation de l'île de la Dominique, les JO de Sotchi ont littéralement viré au cauchemar.  
Gary et Angelica Di Silvestri étaient parvenus à se qualifier pour les épreuves de ski de fond, sur quinze kilomètres. Eux qui représentent pourtant une île où il n'y a jamais de neige. Mais pour ce couple, impossible d'aller au bout de leurs épreuves respectives. Angelica a dû être hospitalisée après une chute sur un morceau de piste gelée pendant un entraînement. L'athlète est tombée, la tête la première, en se blessant au nez. Elle a donc été forcée de déclarer forfait, ne pouvant même pas participer à sa première course sur dix kilomètres.
Son mari, Gary, n'a guère eu plus de chance. Peu de temps après son arrivée, le skieur a contracté une gastro-entérite en séjournant au village olympique. Trois cents mètres à peine après le début de sa course de ski de fond, il a été contraint d'abandonner la compétition.

La liste des "candidats improbables" 

C'est la première fois que cette petite île des Caraïbes participe à des Jeux olympiques d'hiver. Gary et Angelica font d'ailleurs partie d'une liste qui répertorie l'ensemble des "candidats improbables des JO de 2014", aux côtés notamment de Bruno Banani, un lugeur du Tonge (en Polynésie), ou Vanessa Mae, une violoniste thaïlandaise, qui participe aux épreuves de ski alpin. Depuis 1996, en revanche, l'île de la Dominique participe à tous les Jeux olympiques d'été, mais n'a encore jamais remporté de médailles. 

Un couple qui fait des vagues

Avant que l'ironie du sort ne s'abattent sur eux à Sotchi, le couple Di Silvestri avait déjà fait parler de lui. Après le début de leur idylle en Italie, l'Américain propose à sa belle italienne de partir pour la Dominique, dans le but d'y construire "un hôpital pour enfants", d'après ce que rapporte le New York Daily News. Sauf que leur nom apparaît ensuite dans une affaire d'évasion fiscale, suite à la revente d'une de leurs maisons. La justice les soupçonne alors d'optimisation de leurs revenus. Toujours d'après le New York Daily News, l'île de la Dominique leur accorde ensuite la nationalité, après quoi ils fonderont ensemble l'Association nationale de ski de la Dominique. Impossible de savoir en revanche d'où leur était venue cette idée loufoque. 

Traduction :
"Jeux olympiques d'hiver : pour le couple de skieurs de fond, les impôts ne sont qu'une partie de leurs malheurs" 

Publicité