outre-mer
territoire

Le Crefom annonce que le "dictionnaire historique et critique du racisme" va être modifié après la polémique révélée par la1ere.fr

racisme
dictionnaire racisme
Le Conseil Représentatif des Français d'Outre-Mer explique avoir rencontré la direction des Presses Universitaires de France et obtenu que l'article qui évoquait une "discrimination positive massive" en faveur des Français d'Outre-mer soit modifié. 
L'affaire révélée par la1ere.fr avait fait grand bruit : dans un "Dictionnaire historique et critique du racisme" publié en mai 2013, aux Presses Universitaires de France, une universitaire, Anne-Marie Le Pourhiet, écrivait : 

"La seule discrimination dont puissent aujourd'hui se plaindre les citoyens français d'outre-mer est une discrimination positive massive : majoration de salaires et de retraites, exonérations sociales et fiscales, subventions à perte de vue, primes de toutes sortes, y compris les voyages gratuits ou à prix réduit vers la métropole au nom de la "continuité territoriale" 
 














 

"Poncifs et stéréotypes"

A la suite de la révélation de ces extraits de l'ouvrage, de nombreuses voix s'étaient élevées pour dénoncer ces propos. Ainsi, Sophie Elizeon, déléguée interministérielle à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer, avait évoqué des "poncifs et des stéréotypes".  Mais, contactée par la rédaction de France Ô / Outre-mer 1ère, l'auteure de ces écrits controversées, Anne-marie Le Pourhiet avait persisté :

Vous trouverez des constats identiques dans toutes mes publications sur l'outre-mer et dans tous les rapports parlementaires.





 

Le Crefom monte au créneau 

Nouvel élément ce vendredi 21 mars, le Crefom explique dans un communiqué que son président, Patrick Karam, et l'un de ses représentants, l'écrivain Claude Ribbe, ont rencontré Monique Labrune, directrice éditoriale et présidente du directoire des Presses Universitaires de France, le 10 mars dernier. Elle "a franchement reconnu que la formulation hâtive voire erronée de cet article avait pu échapper à sa vigilance", selon le Crefom, qui poursuit:

"Elle s'est engagée à procéder aux amendements qui s'imposent à l'occasion de la seconde édition du dictionnaire".  








La maison d'édition, que la1ere.fr a tenté de contacter en vain ce vendredi en fin d'après-midi, n'était pas disponible pour s'exprimer sur ce dossier. 

 

 

Le courrier des PUF à Patrick Karam


"Le livre et les Outre-mer"
Par ailleurs, le Crefom indique que la directrice éditoriale des PUF participera à des Assises consacrées au thème "le livre et les Outre-mer", qui permettront "d'évoquer de manière constructive la question de la diffusion du livre dans les Outre-mer et du rayonnement des Outre-mer par le livre". 


Publicité