La crise à l'Université des Antilles évoquée à l'Assemblée nationale

politique
Alfred Marie Jeanne
©Assemblée nationale
"L'université Antilles-Guyane a été malencontreusement démantelée". Alfred Marie-Jeanne a interrogé ce mardi le gouvernement à l'Assemblée nationale sur la situation de crise à l'Université des Antilles. 

La question d'Alfred Marie-Jeanne

Le député de Martinique a interrogé ce mardi le gouvernement lors des questions d'actualité à l'Assemblée nationale à propos de la crise que connait l'université des Antilles depuis plusieurs mois : "L'université Antilles Guyane qui rayonnait sur les pôles de Guadeloupe, de Guyane et de Martinique a été malencontreusement démantelée. Sur les deux vestiges encore debout, était prévue la création d'une université dite des Antilles. Mais patatras,  des courants antagoniques sont en train de la miner (...)"

Le député a également questionné le gouvernement sur "les pratiques frauduleuses épinglées par la Cour des comptes". 

La réponse du gouvernement

C'est Geneviève Fioraso, Secrétaire d'Etat à l'enseignement supérieur et à la recherche qui lui a répondu : 
" Le gouvernement a souhaité la création d'une université de Guyane afin de tenir compte des spécificités de ce territoire (...) le gouvernement partage votre souhait de maintenir une université unique des Antilles." 

Concernant les pratiques frauduleuses, la Secrétaire d'Etat explique que le Procureur de la République a été saisi et qu'une enquête préliminalre est ouverte. 

regardez la question et la réponse :