Esclavage: Thierry Mariani veut déculpabiliser l'Occident par tous les moyens

polémique
thierry mariani
Thierry Mariani devant le siège de l'UMP ©AFP PHOTO / BERTRAND GUAY
Dans un tweet, le député UMP Thierry Mariani a relié l'enlèvement de jeune filles Nigérianes par la secte Boko Haram à l'esclavage, et appelé à une déculpabilisation de l'Occident. Ses propos ont suscité l'indignation des internautes, mais lui les assume complètement.
Ce sont quelques lignes qui ne sont pas passées inaperçues à quelques jours du 10 mai et de la commémoration de l'abolition de l'esclavage.
 
#Nigeria L'enlèvement par secte #BokoHaram rappelle que l'Afrique n'a pas attendu l'Occident pour pratiquer l'esclavage #déculpabilisation"
 


Le député UMP des Français de l'étranger, ancien ministre du gouvernement Fillon a ainsi effectué un lien pour le moins curieux entre l'enlèvement de 276 jeunes lycéennes nigérianes par les terroristes de Boko Haram et la traite négrière.
 
Et les réactions n'ont pas manqué. Parfois ironiques, souvent consternées.
 

 
 
 

  
Le député socialiste du Cher Yann Galut a souligné des propos scandaleux et honteux, et a demandé à Jean-François Copé de sanctionner Thierry Mariani

 

Des propos assumés

Quant à l'auteur du tweet, il a maintenu ses propos. Interviewé par le Lab d'Europe 1, il a assuré que "ce tweet correspond à une vérité historique". Ajoutant que "les Français en ont assez d'être culpabilisés". "Je préfère à la limite deux ou trois dérapages verbaux à un Front national à 20%" avait-il déjà précisé en 2009 .