publicité

La Réunion : les douanes saisissent de l'ivoire d'éléphant

C'est dans une boutique de Saint-Denis que les agents des douanes ont procédé à cette saisie : 1 746 perles et 208 objets en ivoire d'éléphant. Le commerce de l'ivoire est rigoureusement prohibé pour tenter d'enrayer le trafic illégal de cette espèce, menacée d'extinction

© Douanes
© Douanes
  • la1ere.fr
  • Publié le
Les pièces en ivoire d'éléphant étaient nombreuses dans la boutique de Saint-Denis : des perles, mais aussi des bracelets, des colliers, des broches et autres statuettes sculptées. 


Une forte amende

La gérante du magasin n'a pas pu produire de certificats attestant qu'elle détenait légalement ces objets. Elle a affirmé aux douaniers qu'il s'agissait en grande partie d'objets personnels. Mais les objets comportant tous des étiquettes, ils étaient sans ambiguïté destiné à être vendus.  Les douaniers ont donc confisqué l'ensemble des pièces. La commerçante risque une lourde amende.

Convention de Washington

Comme le stipule la convention de Washington, le commerce de l'ivoire d'éléphant est étroitement réglementé, pour tenter de dissuader le trafic illégal des espèces animales et végétales menacées d'extinction.
En 2012, les douaniers ont saisi sur l'ensemble du territoire français 346 pièces d'ivoires, au cours de 57 opérations distinctes.  




Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play