outre-mer
territoire

Coups durs en série chez les Bleus : Ribéry et Grenier forfaits !

coupe du monde
Equipe de France
©ERIC FEFERBERG/AFP
Deux des vingt-trois joueurs de l'équipe de France viennent, ce vendredi, de déclarer forfait pour la Coupe du monde de foot au Brésil : Franck Ribéry et Franck Grenier. Des forfaits qui ne profitent pas aux réservistes ultramarins Lacazette et Trémoulinas. 
Ironie de l'histoire, quelques heures après la séance de pose pour la photo officielle (ci-dessus), deux des vingt-trois joueurs sélectionnés par Didier Deschamps pour la Coupe du monde au Brésil, qui commence dans six jours, ont dû déclarer forfait.

Ribéry en a plein le dos

L'incertitude planait sur les douleurs au dos de l'attaquant. Didier Deschamps l'a finalement confirmé ce vendredi : Franck Ribéry déclare forfait en raison de cette lombalgie qu'il subit depuis plusieurs semaines. C'est un coup très rude pour le collectif tricolore.


Grenier blessé à la cuisse

De son côté, Clément Grenier s'est blessé à la cuisse hier lors de l'entraînement des Bleus, à Clairefontaine.


Deux joueurs appelés pour les remplacer

Didier Deschamps a immédiatement annoncé les noms des remplaçants des deux blessés : Rémy Cabella et Morgan Schneiderlin. Mais il faut encore que la FIFA donne son feu vert pour qu'ils soient officiellement intégrés dans la liste des 23. Parmi les sept réservistes désignés par Didier Deschamps, figurent également deux joueurs ultramarins : le défenseur réunionnais Benoit Tremoulinas et l'attaquant guadeloupéen Alexandre Lacazette. 

France-Jamaïque, dimanche

Certainement touchés par cette nouvelle, les partenaires de Ribéry et Grenier auront un ultime match de préparation dès dimanche, face à la Jamaïque. La rencontre se déroule à Lille dimanche à 21h00. Il sera retransmis en direct audio sur la1ere.fr.
Didier Deschamps, le verbatim de la conférence de presse
"On a récupéré Ribéry en début de stage avec des soucis, on a effectué des examens médicaux qui étaient plutôt satisfaisants. La première semaine, il s'est consacré à des soins et à des exercices spécifiques. Nous avons eu des signes plutôt positifs d'amélioration. Il a continué ce travail même pendant les deux jours de repos. On a augmenté l'intensité du travail et ce matin lors de la dernière séance, avant même de pouvoir effectuer un entraînement collectif, au travers d'exercices de course et une intensité plus élevée, il a dû stopper net sur un mouvement avec une forte douleur. 
Nous avons effectué des examens qui malheureusement confirment une aggravation de la situation et une incapacité à s'entraîner et à jouer"
Publicité