publicité

Des Mahorais organisent une course de pneus à Aurillac

Une course de pneus… à Aurillac. Elle sera organisée dimanche par l'association Hippocampe 976, qui rassemble des Mahorais du Cantal. Cette discipline fait figure de tradition à Mayotte, où se tient aujourd'hui la grande course de Mamoudzou, mais elle est loin d'être répandue dans l'hexagone.

La dernière course de pneus à Aurillac s'est déroulée le 14 septembre 2013 © Hippocampe 976
© Hippocampe 976 La dernière course de pneus à Aurillac s'est déroulée le 14 septembre 2013
  • Par Léia Santacroce
  • Publié le
Aurillac, ses fromages, son festival et … ses courses de pneus. Une tradition tout droit venue de Mayotte, où se tient aujourd'hui la 31e édition de la grande course de Mamoudzou.

Retour à Aurillac : la prochaine course, gratuite et ouverte à tous, se déroulera le dimanche 15 juin au complexe sportif de Peyrolles. Elle est organisée par l'association Hippocampe 976, qui réunit une quarantaine de Mahorais du Cantal. Hippocampe, parce que l'île de Mayotte a la forme de ce petit animal marin. 976, comme le numéro du département.

Promouvoir la culture mahoraise dans le Cantal

Saïd Maoulida, 30 ans, préside l'association. Le natif de Passi Keli explique qu'il est arrivé à Aurillac en 2004 pour ses études. Deux ans plus tard, il y fonde une structure destinée à promouvoir la culture mahoraise. "Depuis 2006, on organise une course de pneus pour chaque fête des associations, raconte Saïd Maoulida. Mais comme la prochaine fête ne doit avoir lieu qu'en 2015, on voulait qu'il y ait cette course en juin, pour ne pas trop les espacer dans le temps !". D'après lui, ces courses rencontrent un "franc succès" auprès des habitants d'Aurillac.

A vos marques… prêts… sauve qui pneu ! © Hippocampe 976
© Hippocampe 976 A vos marques… prêts… sauve qui pneu !


"La qualité essentielle d'un coureur de pneus ? L'équilibre !"

La course de pneus, pour ceux qui ne seraient pas (encore) adeptes de la discipline, consiste à courir le plus vite possible derrière un pneu que l'on fait rouler à l'aide de deux grands bâtons (voir la vidéo ci-dessous). "La qualité essentielle d'un bon coureur de pneus, c'est l'équilibre !" affirme Saïd Maoulida. Voilà plus de 30 ans les Mahorais pratiquent ce sport sur leur île (voir le document pdf en bas de page). A tel point que pendant un temps, la discipline figurait même parmi les options facultatives au bac. 

Regardez cette vidéo pour avoir un petit aperçu de la course 2013 à Mamoudzou :
Course de pneus à Mamoudzou



Retrouvez l'histoire de la course de pneus dans ce petit ouvrage paru aux éditions du Baobab (extrait) :


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play