Archives d'Outre-mer – 1983, attentats en Guadeloupe

archives d'outre-mer
attentats guadeloupe 1983
En novembre 1983, une bombe explosait à la préfecture de Guadeloupe, faisant 20 blessés ©DR
Les samedis et dimanches, La1ere.fr vous propose un voyage dans le temps avec les archives de l'Institut national de l'audiovisuel (Ina). Aujourd’hui, retour sur les attentats qui ont frappé la Guadeloupe en novembre 1983. 
Au début des années quatre-vingt, une série d’attentats à la bombe frappe la Guadeloupe. Ils sont attribués ou revendiqués par l’Alliance révolutionnaire Caraïbe (ARC), qui exige l’indépendance. En novembre 1983, une bombe vise la préfecture de Basse-Terre, faisant une vingtaine de blessés, dont quatre grièvement. Une autre bombe explose également à Pointe-à-Pitre. 
 
Des renforts de gendarmerie sont immédiatement envoyés en Guadeloupe. Lucette Michaux-Chevry, présidente du Conseil général à l’époque, dit constater un phénomène nouveau. « On a voulu manifestement tuer » dit-elle, « parce que la pose d’une bombe qui a explosé à la préfecture à 9 heure du matin, alors que des travailleurs se trouvent à leur emploi, est une volonté délibérée de tuer ».
 

REGARDEZ : « Attentats en Guadeloupe » (Antenne 2, 15 novembre 1983) 

Source : ina.fr