L'Outre-mer à l'honneur aux Fêtes de Bayonne

traditions
char tahitien
L'association Choupista apportera une touche tahitienne aux Fêtes de Bayonne ©AI/Outremer 1ère
Le traditionnel défilé de chars des Fêtes de la ville basque mettra à l’honneur ce week-end deux territoires ultramarins : la Polynésie et Saint-Pierre-et-Miquelon.
Quatre jours et cinq nuits de liesse, auxquels participent chaque année près d’un million de « festayres », habillés, comme le veut la tradition, en blanc et rouge. Les fêtes de Bayonne, l’un des rassemblements les plus populaires au monde, se termineront ce week-end avec une animation phare, le corso lumineux.
 
Ce rendez-vous, « inscrit dans la tradition depuis 1932 » selon les organisateurs, représente l’une des plus grandes affluences des fêtes. Dix chars, confectionnés par dix associations, défileront sur les bords de l’Adour samedi et dimanche, de 22h à minuit. Thème imposé cette année : les régions de France.
 

Saint-Pierre-et-Miquelon en miniature


Char Saint-Pierre-et-Miquelon
Le phare de la Pointe aux Canons a été reproduit le plus fidèlement possible par le club Léo Lagrange de Bayonne ©AI/Outremer 1ere

 Il paraît que l’hiver, la température à Saint-Pierre est de 5 degrés en moyenne. Evidemment, à Bayonne nous n’avons pas les mêmes conditions " plaisantent René Dauga et Patrice Nouot, du club Léo Lagrange. L’association a pris soin de rester fidèle aux paysages de Saint-Pierre-et-Miquelon, en reproduisant notamment le phare de la Pointe au Canons. Une manière pour les Bayonnais de rendre hommage aux descendants des pêcheurs basques qui ont peuplé l’île.

SPM corso Bayonne


 
Char Saint-Pierre-et-Miquelon
Inscrit sur le doris, SM pour Saint-Pierre-et-Miquelon et 30 car cela fait 30 ans que le club Léo Lagrange participe au corso des Fêtes de Bayonne ©AI/Outremer 1ère


Basques et Tahitiennes sur un même char


char tahitien
Pas de char tahitien sans tiki. L'association Choupista a sollicité un peintre pour le tableau. ©AI/Outremer 1ère

 
Pirogue, colliers de fleurs, danseuses polynésiennes… L’association Choupista a vu les choses en grand pour faire voyager les spectateurs jusqu’à Tahiti. Leur char, fabriqué durant près de 5 mois dans le hangar municipal de Saint-Frédéric à Bayonne, est désormais prêt.

Polynésie char Bayonne


 
Les chars défileront sous l’œil d’un jury qui décernera un prix en fonction de plusieurs critères : le visuel, bien-sûr, mais aussi le spectacle et l’animation. Grande nouveauté cette année, les festayres pourront voter par SMS pour désigner leur char préféré.