publicité

Le RSA revalorisé à 509€, dans tous les départements français, à l'exception de Mayotte

La revalorisation de 2% du RSA  est désormais officielle. Une revalorisation qui concerne également Mayotte. Dans le département, la prestation sociale reste nettement inférieure à celle perçue dans l'Hexagone.

Formulaire de demande de RSA © DR
© DR Formulaire de demande de RSA
  • Par Maïté Koda
  • Publié le , mis à jour le
La mesure avait été annoncée par la Ministre des Affaires sociales Marisol Touraine, le décret a été publié au Journal officiel ce dimanche: le RSA est revalorisé de 2%. Son montant, jusqu'alors fixé à 499,31 euros  pour une personne seule et sans enfant s'élève désormais à 509,30 euros.
 
Un couple sans enfant touche quant à lui 763,95 euros et un couple avec deux enfants 1069,53 euros. Des montants identiques pour l'ensemble des départements français, Outre-mer y compris, à l'exception de Mayotte.
 
 
 

Le montant deux fois moins élevé à Mayotte

Devenue département en 2011, l'île de Mayotte ne bénéficie pas des mêmes avantages sociaux que le territoire hexagonal. Lors de la départementalisation, l'alignement des prestations sociales a été prévu de façon progressive,  le gouvernement ne désirant pas modifier trop brutalement les équilibres économiques et sociaux de l'archipel. Conséquence: le montant du RSA y est moitié moins élevé que dans les autres départements français. 

Elle a tout de même eu droit, elle aussi, à une revalorisation, officialisée également par décret. Ici aussi, le montant du RSA local est revalorisé de 2%. Le montant de la prestation  pour une personne seule s'élève donc à  254,65 euros. Il est de 382 euros pour un couple sans enfants et de 534,7 euros pour un couple avec deux enfants.
 
 
 

Comment percevoir cette prestation?

 Le Revenu minimum de solidarité a été mis en place en 2009. Il a pris la place du Revenu minimum d'insertion (RMI). Tous les Français âgés de plus de 25 ans peuvent en bénéficier, ainsi que les résidents en France depuis au minimum cinq ans. Les moins de 25 ans peuvent également y  soucrire, dans la mesure ou ils sont ont un ou plusieurs enfants à leur charge.
Le RSA est soumis à des conditions de ressources. Les revenus du bénéficiaire ne peuvent excéder 1,04 smic mensuel, soit 1 503 euros brut.
 
Au total, plus de 2,3 millions de foyers sont concernés par cette prestation.
 

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play