"Selma" : la marche historique de Martin Luther King bientôt sur les écrans

cinéma
selma
L'acteur britannique David Oyelowo interprète Martin Luther King Jr. dans "Selma". ©selmamovie.com
Le film "Selma", qui retrace la marche historique de Martin Luther King Jr. et de ses partisans de Selma à Montgomery en 1965, en Alabama, en faveur de la lutte pour les droits civiques, sortira en janvier aux Etats-Unis et mars 2015 en France. Précisions.
Un nouveau biopic consacré à Martin Luther King et sa marche historique de Selma à Montgomery, en Alabama, sortira en janvier 2015 aux Etats-Unis et au mois de mars en France. Ce long-métrage, réalisé par l’Américaine Ava DuVernay, comprend notamment les acteurs David Oyelowo (Luther King), Tom Wilkinson, Tim Roth, Cuba Gooding Jr. et Oprah Winfrey (également productrice avec Brad Pitt, entre autres).
 
L’année 1965 fut une année charnière pour le mouvement des droits civiques aux Etats-Unis. Martin Luther King est tout juste auréolé de son prix Nobel de la paix (octobre 1964), et un nouveau président démocrate, Lyndon B. Johnson, vient d’être élu (en novembre 64). Mais les tensions raciales sont à leur comble, avec la négation persistante des droits civiques des Noirs dans le Sud, et l’assassinat du leader radical Malcolm X à Harlem, le 21 février 1965.
 

Un symbole

Au début de l’année 1965, Luther King décide de s’engager de tout son poids pour l’inscription des Noirs sur les listes électorales dans les Etats ségrégés du Sud. Il souhaite faire de Selma en Alabama un symbole. Plusieurs marches, notamment de Selma à Montgomery (capitale de l'Etat), sont organisées. Violemment réprimées par la police, trois d’entre elles se solderont par des décès de manifestants, un à chaque fois.
 
Le film raconte l’histoire de la marche la plus importante, celle du 9 mars 1965, qui rassembla plus de 2.000 manifestants, à laquelle s’associèrent de nombreux Blancs épris de justice, dont des rabbins et des prêtres. Un pasteur blanc, James Reeb, fut d’ailleurs assassiné dans une rue de Selma par des membres du Ku Klux Klan le 11 mars. Sous la pression du mouvement, le président Johnson signa le Voting Rights Act, qui devait permettre  l’inscription de tous les Noirs sur les listes électorales sans restriction ainsi que le plein exercice de leur droit de vote.
 

REGARDEZ la bande annonce de « Selma » (en version originale)


L'affiche du film "Selma"

selma affiche
©DR