publicité

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les mers et les océans

Dans un petit livre savoureux et passionnant, l’astrophysicien Hubert Reeves et l’océanographe Yves Lancelot nous expliquent tout sur les mers et les océans. Un travail pédagogique et de vulgarisation scientifique à la portée de tous. Tour d’horizon. 

Vue du rocher du Diamant, en Martinique. © Philippe Triay/FTV
© Philippe Triay/FTV Vue du rocher du Diamant, en Martinique.
  • Par Philippe Triay
  • Publié le , mis à jour le
On évoque actuellement beaucoup la mer et les océans en termes de géopolitique, d’économie et de ressources inexplorées. Certes, les océans vont constituer un formidable enjeu géostratégique durant ce XXIe siècle, et les Outre-mer français, entre autres, sont au cœur de cette dynamique.
 
Mais prenons garde d’oublier l’environnement. La mer est devenue « un sujet central pour l’avenir terrestre » - rappellent l’astrophysicien Hubert Reeves et l’océanographe Yves Lancelot dans leur ouvrage « La Mer expliquée à nos petits-enfants » - qui « oblige à la regarder autrement : non pas comme un des éléments parmi d’autres présents à la surface de la terre mais comme le cœur d’un système global dont dépend l’équilibre de la planète. »
 
Dans leur livre, les auteurs plongent dans les mystères du système solaire et des abysses telluriques. Un travail de vulgarisation scientifique stimulant où l’on apprend beaucoup de choses passionnantes. Extraits.
 

La mer viendrait de l’espace

« Quand notre terre et le soleil naissent, il y a 4,57 milliards d’années, notre galaxie existe depuis une dizaine de milliards d’années et la matière galactique est déjà abondamment enrichie en eau. Le soleil est entouré d’un cortège planétaire dont fait partie notre future planète, la terre. Plus loin, se trouve un gigantesque nuage de comètes largement constituées de glace. Tous ces corps célestes qui tournoient autour du soleil entrent en collision avec la terre de nombreuses fois durant les premiers millions d’années de sa formation. Les comètes auraient alors libéré de très grandes quantités d’eau qui se seraient répandues à la surface de la terre. »

 

Les océans couvrent 71% de la surface terrestre

« Il faut relativiser la quantité d’eau sur terre. Car si les océans couvrent 71% de sa surface, ils sont profonds en moyenne de 3,5 à 3,8 kilomètres avec quelques fosses extrêmes à 11 kilomètres. Cela n’est rien par rapport au rayon de la terre qui est d’environ 6370 kilomètres. Si donc tu regardes la planète toute entière, comme une boule compacte de matière et non la surface d’une sphère, la masse d’eau représente moins d’un millième de la masse totale de la terre… Cette immensité bleue, qui nous est si nécessaire, n’est donc pas infinie et reste fragile. »
 

Pourquoi la mer est-elle salée ?

« Le sel vient des continents, transportés par les fleuves. Ceux-ci lessivent les affleurements de roches et arrachent petit à petit des molécules, en particulier du chlorure de sodium (le sel) ou de potassium, qu’ils charrient jusqu’à leur estuaire et le sel se concentre dans la mer. (…) On observe de grandes variations de salinité à la surface du globe. La différence se joue sur l’évaporation, donc l’intensité des rayons solaires. »
 

Le volcanisme

« Ce volcanisme qui borde l’essentiel du Pacifique a été baptisé la ceinture de feu du Pacifique. On note aussi, côté Atlantique, toute la région de l’Amérique centrale aux Antilles qui a été le lieu d’éruptions volcaniques de grande envergure. De même, la région sismique qui traverse la Méditerranée jusqu’à la mer Rouge est marquée par les volcans italiens. Près des trois-quarts de la croûte terrestre a été formée de cette façon, et nous ne le savions pas avant les années 1960 parce que personne jusqu’alors n’avait pu se douter que tout venait du fond de la mer. »
 

De l’eau pour tous

« L’eau potable est au fond déjà l’enjeu de bien des guerres dans le monde. Si on arrivait à traiter l’eau de mer par des petites usines à énergie solaire très locales un peu partout dans le monde – et surtout en Afrique – à trouver le moyen de la transporter et de la distribuer, on ferait avancer l’humanité… sans causer de tort ni à la terre ni à la mer. »
 

Hubert Reeves et Yves Lancelot, « La Mer expliquée à nos petits-enfants » - éditions du Seuil, janvier 2015, 96 pages, 8 euros.

 
1 425 388 635

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play