Le conte de Tiféfé et de la conque de lambi, une allégorie de la Guadeloupe

livres
nathalie lezin
La musicienne Nathalie Lezin signe un beau conte pour la jeunesse, de 7 à 77 ans. ©DR
La conteuse et percussionniste d’origine guadeloupéenne Nathalie Lezin signe « Tiféfé et la conque de lambi », un livre pour la jeunesse et aussi pour les grands. Entre mythes, magie et rêveries, on y découvre « l’histoire du bout de terre qui voulait être papillon ». 
Nathalie Lezin a l’imagination fertile et créatrice. Et c’est tant mieux. Pour un premier livre, c’est une belle réussite. Précisons par ailleurs que cet ouvrage édité dans la collection jeunesse de L'Harmattan (à partir de 11 ans) est tout aussi passionnant pour les grands !
 
Le livre narre les aventures de Tiféfé, un petit garçon curieux, très curieux… Sur une île que l’on reconnaîtra aisément, Tiféfé nous emmène avec lui à la découverte d’un fromager doté, paraît-il, d’étranges pouvoirs. Dans ses déambulations, il tombe aussi sur une conque de lambi, qui s’avère être une conque très spéciale. Petit veinard.
 
Car la conque, à travers une merveilleuse voix marine, regorge de belles histoires : la naissance du fromager magique, la création du soleil par le bal des flammes, celle de la lune par la force du gwo ka, le conte du bout de terre qui voulait être un papillon, où l’on croise plein de sorcières… et bien d’autres histoires encore, ne les dévoilons pas toutes.
 
L’ouvrage, vivant et bien écrit, comporte en outre un lexique expliquant la tradition culturelle et musicale du gwo ka, ses différents rythmes (toumblak, graj, lewoz etc.) ainsi que les types de tambours associés (boula et makè). Des précisions utiles pour les néophytes et qui permettent de mieux apprécier la richesse du patrimoine guadeloupéen.
 

Nathalie Lezin, « Tiféfé et la conque de lambi » (illustrations de Orson Buch) - éditions L’Harmattan jeunesse, juin 2015, 70 pages, 12 euros.