outre-mer
territoire

Tentative de meurtre sur deux Martiniquaises surveillantes de prison: un appel à témoins lancé

faits divers
Le centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin
Le centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin © C. MONTAGNE / justice.gouv.fr
Un appel à témoins a été lancé pour tenter de retrouver la voiture qui a délibérément percuté dimanche deux surveillantes, en blessant une grièvement, sur le parking du centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin (Seine-et-Marne).
La brigade de recherche de la police judiciaire de Versailles, chargée de l'enquête, demande à "toute personne présente dans les environs de Meaux dimanche, notamment entre 7 et 8 heures du matin, ayant aperçu une grosse berline sombre, genre Laguna, susceptible de présenter des dommages au niveau de sa face avant (capot enfoncé, pare-brise étoilé, traces de sang...)" de le signaler à la police au numéro vert 08-00-33-60-98.
 

Rappel des faits

Dimanche, deux surveillantes originaires de Martinique ont été volontairement renversées sur le parking du centre pénitentiaire à Chauconin-Neufmontiers (Seine-et-Marne) au moment où elles venaient prendre leur service, peu avant 07H30. La première a été légèrement blessée, tandis que sa collègue a été trainée sur plusieurs mètres. Hospitalisée dans un état grave au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), les jours de cette surveillante de 56 ans ne sont plus en danger.
           
La garde des Sceaux Christiane Taubira, qui s'est rendue sur place dimanche soir après cette attaque rarissime, a exprimé sa "vive émotion" quant à cet "acte odieux".

 


Publicité