outre-mer
territoire

Air France : la grève perturbe les départs en vacances

transports
Air France Haïtienne cachée dans un sac
©ERIC PIERMONT / AFP
En plein pic estival en métropole, la grève se poursuit à Air France et perturbe les départs en vacances. 20 % des vols ont été annulés ce samedi 30 juillet. La prévision est identique pour dimanche. Des annulations et retards de dernières minutes sont aussi à prévoir.
De nombreux passagers n'ont de nouveau pas pu embarquer samedi 30 juillet, en raison de la grève des hôtesses et stewards d'Air France. Le mouvement a entraîné l'annulation de 20% des vols de la compagnie, sans compter les risques de limitations de dernière minute du nombre de passagers par avion, en plein week-end de départ en vacances.
 
Samedi, le trafic aérien était conforme aux prévisions de la veille et devrait se maintenir dimanche avec "plus de 80%" de vols assurés", selon le transporteur, qui prévoit un taux de grévistes de 41% chez les personnels navigants commerciaux (PNC), les syndicats évaluant eux la mobilisation à 70%.
 

Annulations et retards de dernières minutes

Mais "des annulations et des retards de dernière minute ne sont pas à exclure", prévient la compagnie dans un communiqué. "Des difficultés dans la composition des équipages sont également susceptibles d'entraîner des limitations dans le nombre de passagers par vol", précise-t-elle.
 
Vendredi 29 juillet, une annulation avait eu lieu à chaud pour un vol à destination de New Delhi et quelque "1.000 personnes" ont dû être débarquées ou n'ont pu monter à bord de leur avion en raison d'un manque de personnels, selon le directeur général adjoint d'Air France, Pierre-Olivier Bandet.
 

Perturbations vers Cuba

En plein pic estival, Air France devait convoyer quelque 150.000 passagers chaque jour ce week-end. Sur environ "30.000 personnes" touchées chaque jour par la grève, selon Pierre-Olivier Bandet, près de 10% le sont en raison des limitations de capacité à bord, dont elles sont généralement prévenues en amont mais pas toujours, comme ce fut le cas vendredi pour un vol à destination de La Havane.
 

Amélioration dimanche à Roissy

A Orly, un quart des vols sont annulés samedi au départ (26 vols sur 102) et à l'arrivée (28 sur 104), selon des sources aéroportuaires. Aucune annulation à chaud n'a eu lieu, selon ces mêmes sources. Dimanche, une amélioration est attendue à Roissy avec 80% de moyen-courriers maintenus contre 70% samedi.
 
Les PNC, en grève jusqu'à mardi soir à l'appel du SNPNC-FO et Unsa-PNC (45% des voix), refusent que l'accord collectif fixant les règles de travail, de rémunération et d'avancement, en vigueur jusqu'au 31 octobre, ne soit prolongé que pour 17 mois, comme le propose Air France.
 
Publicité