publicité

Archives: Erik Bamy, 25 ans dans l'ombre de Johnny

En 60 ans de carrière, nombreux sont les musiciens et les choristes qui ont accompagné Johnny Hallyday sur scène. Le chanteur Guadeloupéen Erik Bamy, disparu en 2014, a été l'un de ses plus fidèle compagnon de route jusqu'à devenir sa "doublure" vocale. 

le chanteur Erick Bamy le 05 septembre au Stade de France à Saint-Denis, lors de la première représentation du concert de Johnny Hallyday © JACK GUEZ / AFP
© JACK GUEZ / AFP le chanteur Erick Bamy le 05 septembre au Stade de France à Saint-Denis, lors de la première représentation du concert de Johnny Hallyday
  • Par Pierre Lacombe
  • Publié le , mis à jour le
Au moment où la France pleure la disparition de Johnny, comment ne pas oublier celui qui fut durant 25 ans, de 1973 à 1998, de toutes les aventures scéniques de Johnny Hallyday.

Né à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, le 30 novembre 1949, Erik Bamy a accompagné le rockeur partout, sur scène comme en studio, jusqu'à devenir sa "doublure" vocale lors de la balance qui se déroule avant chaque concert. 

Erick Bamy possède une qualité singulière : il est capable de doubler vocalement son patron bien aimé, épargnant à Johnny Hallyday la corvée astreignante des balances quotidiennes, lors de ces interminables tournées hexagonales qu'il affectionne, Libération en 1998. 


Avec une voix digne des plus grands chanteurs de R’n’B et de soul, il avait publié en 2013 un album avec le groupe Vigon Bamy Jay ("The Soulmen") et venait d'en enregistrer un second dont la sortie était prévue pour 2015.

Erik Bamy s'est éteint le 27 novembre 2014 à Lille, "brutalement, à la suite d'une maladie foudroyante" comme sa famille l'avait alors précisé à l'époque. Le jour de ses obsèques, Johnny Hallyday avait fait parvenir une couronne de fleurs. Laetitia Hallyday, sa femme, s'était émue du décès du collaborateur de son mari sur Twitter: 


"Il est ma voix, ma conscience" 

Nous avons retrouvé dans nos archives ce reportage de 1993 dans lequel Johnny Hallyday affirmait devant lui que son choriste était sa voix et sa conscience. Regardez: 
Erik Bamy, dans l'ombre de Johnny

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play