outre-mer
territoire

La compagnie aérienne French Blue veut séduire La Réunion

transports
French Blue
La première liaison de French Blue entre Paris et La Réunion se fera en A330. ©Jean-Michel Mazerolle
A six mois de l'arrivée de French Blue sur le marché de l'océan indien, la compagnie aérienne présente ses ambitions. Des prix concurrentiels, une visite des assemblages Airbus, French Blue veut séduire La Réunion.
Dans six mois maintenant, la compagnie aérienne French Blue va inaugurer sa ligne entre Paris-Orly et  Saint-Denis de La Réunion. La direction de la compagnie low-cost long courrier du groupe Dubreuil a présenté, mercredi 15 décembre, ses ambitions pour La Réunion. (Ci-dessous le reportage France Ô de Jean-Michel Mazerolle et Mourad Bouretima).
 
©la1ere
 

A330 et A350

La première liaison de French Blue entre Paris et La Réunion se fera en A330. L'occasion pour la compagnie d'organiser une visite au siège d'Airbus Industries à Toulouse Blagnac pour faire découvrir à la presse et aux acteurs économiques réunionnais l'appareil flambant neuf qui vient de faire ses premiers allers-retours entre  Paris et la République Dominicaine ainsi qu'entre Paris et Cuba.
 
En juin prochain, cet appareil de 378 places desservira pour la première fois La Réunion. L'A350, dernier né du constructeur Airbus, viendra ensuite élargir l'offre.

Forte concurrence

La sœur cadette d'Air Caraïbes, propriété du Groupe Dubreuil, fait tout pour transformer le paysage aérien français, et tout particulièrement sur les destinations ultramarines.
 
Pour son arrivée sur le marché de l'océan indien, French Blue affiche déjà des prix concurrentiels. La compagnie veut récupérer 20% du marché sur lequel sont déjà présents Air austral, Air France, Corsair et XL Airways. Elle a également recruté une cinquantaine d'hôtesses et de stewards réunionnais pour assurer le service à bord. Ces jeunes seront formés début 2017 à Paris.
 
Publicité