Décès de Louis Kasni Warti, dernier survivant calédonien du Bataillon d'Infanterie de Marine du Pacifique

société
Louis Kasni Warti
Le dernier Calédonien du Bataillon du Pacifique ©Eric Cintas
Louis Kasni Warti s’est éteint à 101 ans, dimanche 6 décembre au soir dans l'Essonne où il vivait avec son épouse. Atteint d’une embolie pulmonaire, son état de santé s’était détérioré rapidement ces dernières semaines. 

 
Le cœur du soldat Kasni Warti a lâché dans cette dernière bataille. Nous avions rencontré Louis Kasni Warti à son domicile en septembre dernier. Il avait évoqué avec nous son fabuleux destin dans le désert de Libye en 1943, en Italie et lors du débarquement en Provence, en Août 1944.

Louis parlait de son engagement dans les forces françaises libres et de sa fibre gaulliste. Lui le petit soldat d'origine javanaise, à qui la France décernera la nationalité française en 1946, et la légion d'honneur en 2010.  Retrouvez l’article ici, notre reportage ci-dessous :
©la1ere
 

Quatre survivants polynésiens

Ils ne sont désormais plus que quatre survivants de ce fameux BIMP, le Bataillon d'Infanterie Mixte du Pacifique, créé après la bataille de Bir Hakeim. Quatre Polynésiens Ari Wong Kim vivant en France, Maxime Aubry et Starr Teriitahi vivant en Polynésie, et Matthew Turner Chapmann vivant aux Etats Unis.