publicité

Décès d'un militaire réunionnais en Guyane

Le militaire, natif de Saint-Pierre, à La Réunion, allait avoir 30 ans. Il a été tué par un tir accidentel, en Guyane. Il participait à l'opération Harpie, destinée à lutter contre l'orpaillage illégal.

Opération militaire contre l'orpaillage en Guyane © guyane 1ère
© guyane 1ère Opération militaire contre l'orpaillage en Guyane
  • La1ere.fr
  • Publié le
Le drame s'est produit jeudi 21 décembre au matin, en Guyane. Selon le communiqué des Forces Armées en Guyane, le sergent Alexandre Chan Hasing, appartenant à la 1ère compagnie du 9ème Régiment d'Infanterie de Marine, a été mortellement blessé par un tir accidentel, alors qu'il se trouvait sur une pirogue. Il participait à l'opération Harpie, destinée à lutter contre l'orpaillage illégal. Il regagnait la base de Saint-Jean du Maroni, lorsque le tir accidentel s'est produit.

Enquête en cours

Selon l'armée, une enquête a été ouverte après ce drame pour en déterminer les circonstances. Le sergent réunionnais allait avoir 30 ans. Natif de Saint-Pierre à La Réunion, il était pacsé et père de deux jeunes enfants âgés de un et quatre ans. 

L'opération Harpie

Les Forces Armées en Guyane rappellent que depuis le début de l’opération Harpie, 8000 militaires ont servi en Guyane. Chaque jour 300 militaires et gendarmes sont engageés dans la lutte contre l’orpaillage illégal. Au cours de l’année 2017, 79 soldats ont été évacués pour des raisons sanitaires durant les opérations en Guyane (paludisme, fièvres, blessures diverses, morsures, etc.). 1 513 890 805

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play