Des mots dits sur "Maudit !", le film d’Emmanuel Parraud, dans "l’Oreille est hardie"

cinéma
619769d11d979_une-maudit.jpg
Emmanuel Parraud, réalisateur de "Maudit !" ©DR
Après "Sac la mort" en 2017, le réalisateur continue de creuser son sillon réunionnais avec "Maudit !", sorti en salles le 17 novembre, mercredi dernier. Il signe cette fois-ci une ode à une Réunion mystérieuse, mystique et teintée de fantastique. Emmanuel Parraud raconte son amour pour cette terre dans ce nouveau numéro de "l’Oreille…".

"Excusez-moi, je suis bavard ! ", prévient-il avant le début de l’entretien. Mais il n’y a rien à excuser à Emmanuel Parraud tant sa passion pour la Réunion est jubilatoire. C’est qu’avant le début de l’Oreille est hardie dont il est l’invité, la conversation a déjà bien été entamée, entre les origines de son inclination pour cette terre réunionnaise jusqu’aux références cinématographiques qui sont autant d’inspiration pour lui : Hitchcock, Bresson et sans doute un soupçon de David Lynch… 


Son film Maudit ! aurait presque pu être qualifié de film fantastique si, à l’image de ce qui se vit à La Réunion, tout n’était pas intimement mêlé : le monde des vivants et le monde des morts, le réel et le légendaire, l’Histoire et le quotidien, la paganisme et les croyances… Un film bien ancré dans le réel de La Réunion, donc mais avec cette écriture qui sied parfaitement au mysticisme tel qu’il se vit. 

6197672ae0921_maudit-1-copyright-spectre-productions.jpg
"Maudit !" d'Emmanuel Parraud ©DR

Une histoire bien de La Réunion 

L’histoire suit deux amis, Alix et Marcellin, qui vivent à la Plaine des Palmistes, dans les Hauts de La Réunion. Ils ont une affaire en commun (une petite buvette) et partagent ensemble les bons comme les mauvais moments, comprend-t-on. Tout ça, c’est jusqu’à la disparition de Marcellin dans d’étranges conditions. Dès lors, toute la suite du film est vue à travers les yeux et l’esprit d’Alix, avec en toile de fond les montagnes, l’Histoire, les légendes et les esprits de La Réunion qui viennent s’immiscer et se mélanger avec le réel dépeint par Emmanuel Parraud. Laissons le soin à ce dernier de nous révéler dans l’Oreille est hardie ce qui est dicible ou pas de ce film où le mystérieux le dispute à l’envoûtant, voire le déroutant et laissez-vous porter par ses rêves, ses envies et sa passion de cinéaste. 

619770d76d1f1_portrait-emmanuel-parraud-c-dhr-distribution.jpg
Emmanuel Parraud, réalisateur de "Maudit !" ©DR

Un amour de près, de loin

Emmanuel Parraud est tombé amoureux de La Réunion mais, comme il le répète, en « restant à sa place de Métropolitain », à la fois conscient de la beauté fascinante du pays-Réunion, avec ses caractères, ses traditions, ses croyances et légendes mais aussi conscient du mal et des conséquences qu’ont entraînés l’esclavage et la colonisation dans la société réunionnaise, jusqu’à aujourd'hui. Il aurait bien aimé que le film sorte d’abord - à tout seigneur tout honneur - à La Réunion mais les aléas d’exploitation des salles obscures de l'île dus aux répercussions du Covid-19 obligent, c’est d’abord l’Hexagone qui découvre son film. La Réunion devrait suivre en février ou mars prochain. 
Tout cela est à retrouver dans le podcast de l’Oreille est hardie consacré au film Maudit ! et à son réalisateur, Emmanuel Parraud. Tendez l’oreille, c’est par ICI que ça s’écoute ! 

61976d0f11bd1_affiche-maudit-hd.jpg

"Maudit !", le film d’Emmanuel Parraud est sorti dans les salles de l’Hexagone ce mercredi 17 novembre 2021. Il sera à l’affiche à la Réunion au mois de février ou mars 2022.