DOCU. Jean Mahé, l'accordéoniste qui fit danser Saint-Pierre et Miquelon

documentaire
Dans "Saint-Pierre et Miquelon, celui qui jouait de l'accordéon" de la série "Vos photos, notre histoire", découvrez l'histoire d'une personnalité de l'archipel. Celle de Jean Mahé, célèbre musicien local, illustrée d'archives de la prohibition à l'exposition universelle de 1967 à Montréal.

Jean Mahé, dernier garçon d'une fratrie de dix enfants, voit le jour à Saint-Pierre en 1924. Il est né pendant l'âge d'or de l'archipel : les dix années de la prohibition de l'alcool aux États-Unis et au Canada. Entre 1922 et 1933, Saint-Pierre et Miquelon devient la plaque tournante de ce trafic légal sur son territoire. Le travail ne manquait pas et l'argent coulait à flot.

Jean Mahé pendant la prohibition
Jean Mahé, enfant, pendant les années de la prohibition de l'alcool ©Famille Mahé / Bonne Compagnie

Son amour pour l'accordéon

Jean Mahé, véritable touche à tout, exerce de nombreux métiers. Il est successivement radio-télégraphiste, géomètre, dessinateur industriel. Il partage plusieurs passions mais celle qui prend le plus de place : c'est l'accordéon. Il reçoit son premier "piano à bretelles", cadeau du grand frère Constant, pendant la prohibition. La musique entre dans sa vie et ne le quittera plus. Il intègre l'Orchestre rythmique jazz du Joinville après la guerre. Dans les années 50, il anime les grands bals musette de la discothèque et fait danser tout l'archipel jusqu'au petit matin.

Jean Mahé orchestre - Vos photos, notre histoire SPM
Jean Mahé, au centre, joue de l'accordéon au sein de l'orchestre rythmique jazz du Joinville à Saint-Pierre ©Famille Mahé / Bonne Compagnie

L'Exposition universelle de Montréal

L'accordéoniste quitte Saint-Pierre et Miquelon pour le Canada avec femme, enfants et son instrument fétiche dans les années 60. Des membres de la famille sont installés au Québec. La ville cosmopolite et moderne a besoin de travailleurs. Le Saint-Pierrais est embauché à l'Expo 67 comme gérant du Pavillon d'Israël. Il y croise des célébrités, certes. Il ne va pas s'en vanter. Le musicien préfère animer, avec toujours le même entrain, les fêtes familiales.

Jean Mahé expo 67 - Vos photos, notre histoire SPM
Jean Mahé, gérant d'un pavillon, lors de l'Exposition universelle à Montréal au Canada ©Famille Mahé / Bonne Compagnie

Retour à Saint-Pierre en 1969

La famille rentre au pays. Jean Mahé reprend du service dans un orchestre saint-pierrais. Père et fils jouent même ensemble lors du Bal des Lions en 1971. Jean à l'accordéon, le fils aux cheveux longs à la guitare. Jean-Claude raconte fièrement qu'il réussit à placer quelques morceaux rock'n roll entre deux musettes.

Un film écrit et réalisé par Mélanie Dalsace
Production Bonne Compagnie
Durée 13 min - Année 2021

Bonus "la petite histoire de Jean Mahé" en format court