Egalité réelle Outre-mer : l'Assemblée nationale a adopté le projet de loi

politique
Montage vote égalité réelle
Ce mardi, l'Assemblée nationale a voté à la majorité (314 voix pour, 140 contre) le projet de loi sur l'égalité réelle présenté par le gouverment et défendu par la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts. Le groupe Les Républicains a voté contre le texte. 
Le débat sur le projet de loi sur l'égalité réelle s'était déroulé la semaine dernière dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, et le vote solennel se déroulait ce mardi 11 octobre. Sans surprise, les députés ont adopté le texte : 314 votes pour, 140 votes contre.
Egalité réelle vote
©DR

Voir le détail du vote par ici, sur le site de l'Assemblée nationale.

Le détail du vote

Si les députés socialistes ont naturellement soutenu le texte proposé par la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts et largement amendé en commissions, le groupe Les républicains avait appelé ses adhérents à voter contre le projet de loi. Philippe Gosselin, député LR a expliqué ceci : "Il y a des vraies insuffisances. L'égalité réelle passe avant tout par une dynamique économlique et dans ce domaine, le texte ne va pas assez loin." Toutefois, certains députés LR comme Daniel Gibbes ont préféré s'abstenir plutôt que voter contre le projet de loi. Deux députés LR ont toutefois voté en faveur du texte : le Polynésien Jonas Tahuaitu et Henri Guaino.

De son côté, le groupe UDI, représenté par la polynésienne Maïna Sage, a voté en faveur du texte. "Une fois n'est pas coutume", a expliqué à la tribune la députée de Polynésie. 

Membre du groupe Radical, Républicain, Démocrate et Progressiste, le député de Guadeloupe Ary Chalus a expliqué qu'il avait choisi de s'abstenir, car le texte "est très en deça des attentes". Tous ses collègues des Outre-mer ont voté en faveur du texte. 


Et maintenant ? 

Le projet de loi adopté par les députés va maintenant être examiné par le Sénat. Logiquement, la majorité sénatoriale étant à droite, le texte va être très profondément détricoté et modifié. Mais au final, c'est aux députés que reviendra le dernier mot sur ce projet de loi.

Que contient le projet de loi ? 

Les explications de Laurence Théatin (Outre-mer 1ère/France Ô). Le texte complet est consultable par ici
©la1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live