Elysée 2017, le journal

Présentation en alternance par Jean-Marie Chazeau et Edwige Saint-Thomas. 

Elysée 2017, le journal

Porte-parole martiniquais et calendrier anticipé

Un jeune Martiniquais porte-parole de Benoît Hamon, le programme de la candidate radicale de gauche pour l’outre-mer, et le calendrier particulier du scrutin présidentiel pour certains électeurs ultramarins….

© La1ere.fr
© La1ere.fr
  • Par Jean-Marie Chazeau
  • Publié le
Un jeune Martiniquais porte-parole de Benoit Hamon, l’un des sept candidats à la primaire de la gauche. Valentin Narbonais, 23 ans, figure dans l’équipe de campagne de l’ancien et éphémère ministre de l’éducation, annoncée hier. C’est un proche de Christiane Taubira : Valetin Narbonais s’occupait des réseaux sociaux à ses côtés au ministère de la justice. En 2012, il avait participé à la rédaction des 30 propositions pour l’outre-mer du candidat Hollande. Benoît Hamon lui a confié la même mission pour son propre programme.

lutte contre l'habitat insalubre

La présidente du PRG (Parti Radical de Gauche), Sylvia Pinel, seule femme de la primaire de la gauche, a présenté à son tour son programme, hier. Pour l'outre-mer, ses priorités sont la lutte contre le chômage et la vie chère, la sécurité, le logement et la lutte contre l'habitat indigne ou insalubre, et la nécessité de répondre aux specificités ultramarines. "Dans beaucoup de thématiques, le soutien, l'accompagnement que nous voulons pour nos entreprises, pour créer de l'emploi, s'applique dans les territoires d'outre-mer, mais on sait aussi qu'il y a parfois des difficultés d'application ou de mise en oeuvre outre-mer, d'où la nécessité d'avoir des accompagnements et des réponses plus précises". Sylvia Pinel qui propose par ailleurs de légaliser le cannabis.
 
« On m’a imposé le 49.3 », déclaration de Manuel Valls hier sur France 2. L’ancien premier ministre a pointé du doigt les députés frondeurs de la majorité qui s’opposaient aux lois Macron et El Khomri.
 

Calendrier anticipé

Pour la troisième fois, une partie de l’outre-mer ne votera pas le même jour que le reste de la France pour le scrutin présidentiel : aux Antilles,en Guyane, à St Pierre et Miquelon et en Polynésie française, le scrutin aura lieu le samedi 22 avril pour le premier tour et samedi 6 mai pour le second. Scrutin anticipé également pour la primaire de la gauche aux Antilles-Guyane, à St Pierre et Miquelon et en Polynésie : ce sera les samedi 21 et 28 janvier.
 
Selon un sondage Odoxa pour franceinfo publié aujourd’hui, plus de 42% des Français sont intéressés par cette primaire de la gauche.
Mais 3 Français sur 4 en ignorent les dates… Ce n’est pas gagné pour la participation…


vos programmes tv