publicité

Francosphère

Un magazine radio présenté par Dominique Roederer. Diffusion sur la webradio Outremer 1ère le samedi à 12h et le dimanche à 19h.

Francosphère

Thomas Gunzig : quand écrire n'a pas de prix

"Feel Good" est une mise en abyme des interrogations du romancier et il en résulte une histoire délirante à l'humour belge débridé.

© Au Diable Vauvert
© Au Diable Vauvert
  • Par Jean-Marie Chazeau
  • Publié le , mis à jour le
Comme Le Clézio, Gunzig rêverait de recevoir le prix Nobel. Comme Chamoiseau, il ne dirait pas non au prix Goncourt mais les Académies des grands prix littéraires n'ont pas encore pensé à lui. Le succès public n'est pas non plus à la hauteur de ses attentes. Il est pourtant bourré de talent! Peut-être fait-il fausse route dans le type d'histoires qu'il propose aux lecteurs? "Feel Good" est une mise en abyme des interrogations du romancier et il en résulte une histoire délirante à l'humour belge débridé.
Le goût de l'enfance d'Anne Bonneau ne pouvait que convenir à notre invité, biberonné au surréalisme. La Réunionnaise Jocelyne se souvient en effet des songes qu'elle mangeait quand elle était petite.
Enfin, Jean-Marie Chazeau, lui, propose une version alternative et québécoise à son titre "Feel Good" Le tout aux accents de James Brown !
 

Une émission de Dominique Roederer
Invité: Thomas Gunzig pour son roman "Feel Good" (Au Diable Vauvert)
Avec la participation de Corinne Alexia, Patrice Elie Dit Cosaque, Anne Bonneau, Jean-Marie Chazeau et Sandrine Weber
Mise en ondes Bruno Dessommes
présenté par
Playlist vidéos
publicité