Fonds de soutien des départements en difficulté : La Réunion interpelle les députés

politique
Nassimah Dindar
©RICHARD BOUHET / AFP
L'annonce d'un montant "ridiculement bas" prévu pour La Réunion au titre du fonds de soutien aux départements en difficulté, est un "choc", a dit Nassimah Dindar (UDI), présidente du conseil départemental de La Réunion, qui a interpellé tous les députés de l'île sur le sujet.
Dans un courrier adressé aux sept parlementaires, la présidente du département dit avoir découvert "avec stupéfaction" les propositions du gouvernement pour la répartition de ce fonds de soutien exceptionnel mis en place en 2015 pour soutenir les collectivités départementales ayant le plus de difficultés pour payer les bénéficiaires des allocations individuelles de solidarité (AIS).
 

La dotation par habitant de La Réunion serait de 5,86 euros,14 fois inférieure à celle de la Guyane

Le montant du fonds a quadruplé entre 2015 et 2016, passant de 50 à 200 millions d'euros, mais "la création d'une part spécifique pour l'Outre-mer et les critères d'attribution réduiraient la dotation attribuée au département de La Réunion de 6,7 millions à 4,99 millions d'euros" affirme Nassimah Dindar.

En tenant compte de ces montants, La dotation par habitant de La Réunion serait de 5,86 euros c'est à dire 14 fois inférieure à celle de la Guyane (19 millions d'euros pour 240.000 habitants, soit 80,27 euros habitant) et 23 fois inférieure à celle de Saint-Martin (35.000 habitants, soit 137,62 euros par habitant).

Les propositions de répartition sont examinées depuis lundi par l'Assemblée nationale. Ericka Bareigts, ministre des outre-mer "a déjà fait un premier pas vis-à-vis du Premier ministre pour essayer d'apporter une solution", dit Nassimah Dindar.

Les critères d'éligibilité et de répartition du fonds ont été définis pour l'Outre-Mer en fonction du taux d'épargne brute, du niveau du revenu moyen, du reste à charge par habitant ainsi que du nombre de bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA).
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live