11% des eaux de baignade de Guadeloupe affichent une "qualité insuffisante"

environnement
Plages de Guadeloupe
Des plages qui risquent de baigner dans le silence en attendant des jours meilleurs ©E-M. Golabkan

L'ARS présentait ce lundi le bilan du contrôle sanitaire des eaux de baignade pour l'année 2020. Un bilan plutôt positif puisque, globalement, 86% de ces eaux sont considérées comme conformes aux normes européennes. Pour autant, en Guadeloupe, 11% sont de qualité insuffisante

Un contrôle sanitaire des eaux de baignade qui, il faut le rappeler, a eu lieu durant cette année particulière de 2020, partagée entre les périodes de confinement et de restrictions touristiques. Des circonstances qui ont probablement influé sur les résultats enregistrés à Saint Martin où 100% des sites sont de qualités excellente et à Saint Barthélemy où 92,3% des sites sont de qualité excellente et 7,7% sont de bonne qualité. Dans le même temps, la Guadeloupe n'affichait que 61% de ses sites en excellente qualité, 11% de bonne qualité et 11% de qualité suffisante.

Pour l'ARS, c'est d'abord le résultat de l'implication des communes dans la gestion de leur environnement.

Valérie Denux Directrice de l'ARS.

Pour autant, en Guadeloupe, 13% des sites présentent une qualité insuffisante.  4 d'ente eux sont classés en qualité insuffisante au regard des résultats des cinq dernières saisons, soit du 1er octobre 2015 au 30 septembre 2020 et sont interdits à la baignade : 

- Petit Pérou à Capesterre Belle Eau ; - Anse à sable à Bouillante ; - Les Basses à Grand Bourg de Marie Galante. - Viard à Petit Bourg

Pour ces sites, l'ARS a réitéré ses recommandations :

Didier Roux ingénieur général à l'ARS

Listes des 14 baignades qualités insuffisantes

 

Les résultats de Guadeloupe, Saint Martin et Saint Barthélémy : 

 

- 1560 prélèvements ;

- 129 sites de baignade référencés au niveau européen : 112 sites en mer ; 17 sites en rivière.

Il y a eu moins de prélèvements au cours de cette saison 2020, puisque les prélèvements ont été interrompus de mars à juin en raison du confinement lié à la crise sanitaire du Covid 19.

86 % des baignades sont conformes aux normes européennes ;

11 % des eaux de baignade sont classées comme « eaux de qualité insuffisante » ;

3% des sites (4 baignades sont interdites)

 

Détails pour Saint Barthélemy 

147 prélèvements. 13 sites de baignade en mer référencés au niveau européen ; 92,3 % des baignades classées en qualité excellente, 7,7% des baignades classées en bonne qualité (1 seul site), en référence aux résultats des quatre dernières saisons.

Détails pour Saint Martin 

114 prélèvements. 12 sites de baignade en mer référencés au niveau européen ; 100 % des baignades classées en qualité excellente en référence aux résultats des quatre dernières saisons.

Détails pour la Guadeloupe

1299 prélèvements. 105 sites de baignade en mer et en rivière, référencés au niveau européen ; En référence aux résultats des quatre dernières années, 61 % des baignades classées en qualité excellente soit dix pour cent de moins que pour la saison 2018 ; 11 % sont de bonne qualité, 11% de qualité suffisante, 13 % de qualité insuffisante soit dix pour cent de plus que pour la saison 2018. Et 4 restent interdites.

Eaux de baignades

Si les résultats obtenus cette année montrent encore une tendance à se dégrader ponctuellement pour certains sites en Guadeloupe, l'ARS admet cependant qu'il y a eu moins de prélèvements pour la saison 2020 et cela a pu jouer sur le classement. Le contrôle sanitaire mis en œuvre pour la saison 2020/2021 permettra de suivre l’évolution des classements et de vérifier si les observations effectuées se confirment ou non.